A la veille du retour à l'école qui coïncide cette année avec l’Aïd El Adha, les papeteries et les grandes surfaces commerciales spécialisées dans la vente des fournitures scolaires à Constantine connaissent un réel engouement.

Des parents accompagnés par leur progéniture sillonnent les commerces qui proposent des affaires scolaires de diverses qualités, à la recherche d’articles de bonne qualité à des prix raisonnables dans une tentative d’équilibrer un budget soumis à rude épreuve. Pour Mourad N, professeur de mathématiques et père de quatre enfants scolarisés, procéder à l’achat d’un partie des affaires scolaires dés le mois d’août, allège son budget, alourdi par tant de dépenses. "J’oeuvre à acheter une partie des fournitures scolaires ce mois-ci et l’autre partie sera pour septembre. Ca me permet de souffler et de faire face aux dépenses de l’Aïd El Adha d’autant plus que les fournitures coûtent cher comme chaque année", confie à l’APS. En fin connaisseur du marché des articles scolaires, Mourad lance, "un sac à dos de bonne qualité coûte entre 2 800 et 4 800 DA selon la dimension. De moindre qualité, il faut payer entre 1 500 et 2 300 DA et il faut encore débourser entre 1 000 et 2 300 dinars pour un tablier sans parler des cahiers et autres articles, c’est exténuant rien qu’à y penser". Hocine, M. rencontré dans une grande surface d’articles scolaires dans la ville d’Ali Mendjeli soutient que les prix des fournitures scolaires cette année sont exorbitants et souligne "que les commerçants du détail affirment que les grossistes de ces articles ont augmenté leurs prix". Mme Ahlem , fonctionnaire dans une administration admet qu’elle est dans l’obligation d’opter pour des articles scolaires de deuxième choix pour "stabiliser son budget". "La qualité sa paye et mon salaire ne me permet pas de déborder. Je compte acheter les fournitures scolaires de mes deux enfants depuis les grandes surfaces des quartiers populaires, c’est toujours quelques dinars de moins", souligne-t-elle. D’autres parents visiblement plus à l’aise matériellement attestent que la qualité du produit est capitale dans leurs achats. "Opter pour un bon cartable, ou un tablier de qualité permet de prévenir le mal de dos et d’autres problèmes de santé", lance convaincu, Mohamed N, rencontré dans une grande surface commerciale à Ali Mendjeli.

Lancement d'une session de formation pour plus de 80 futurs enseignants

Quatre vingt (82) nouveaux enseignants du secteur de l'éducation ont entamé dans la wilaya de Constantine un stage de formation préparatoire, a-t-on constaté. Destinée aux enseignants admis au concours, organisé le 29 juin dernier, cette session de formation pédagogique, vise la préparation psychologique et pédagogique des nouveaux enseignants pour la prochaine rentrée scolaire prévue le 6 septembre prochain, a précisé à l’APS, le secrétaire général de la direction de l'éducation, Azzeddine Baâziz. La formation qui se déroule au lycée Redha Houhou au centre ville, concerne 58 enseignants du cycle secondaire et 24 autres du cycle moyen, spécialisés dans différentes matières, sciences naturelles, mathématique, physique, économie, histoire- géographie, arabe, français et anglais notamment. La législation scolaire, en particulier les droits et devoirs de l’enseignant ou la déontologie du métier d’éducateur, les aspects psychologique et pédagogique concernant notamment le transfert des connaissances de l’éducateur à l’élève, figurent également parmi les thèmes de ce stage de formation, a-t-il souligné. Le programme de cette formation intensive et accélérée qui s’étalera jusqu’au 31 du mois en cours est encadré par des inspecteurs ayant une longue expérience dans l’enseignement, a-t-on encore noté. Cette formation, selon la même source, permettra aux stagiaires de suivre des cours théoriques (la matinée) et pratiques, sous forme d'ateliers (l'après-midi), soutenant qu’à l'issue de ce stage, les enseignants recevront un diplôme de fin de formation et d'études, jugé nécessaire dans leur parcours professionnel. La direction de l’éducation de la wilaya de Constantine a recensé plus de 10.000 participants dans le concours de recrutement des enseignants dans ces deux paliers moyen et secondaire dont les résultats ont été affichés la fin du mois de juillet dernier, a signalé M. Baâziz.

APS