Des démarches sont entreprises pour exploiter la  source géothermale de la zone d’expansion touristique (ZET) d’Ain-Sahra,  dans la wilaya déléguée de Touggourt (160 km Nord d’Ouargla), a-t-on appris  de responsables locaux du secteur du tourisme et de l’artisanat.

Menées en application des directives du ministère de tutelle, ces  démarches, qui font partie des efforts visant à promouvoir le tourisme de  santé et de bien être (thermalisme) dans cette région d’Oued-Righ, portent  notamment sur la collecte de l’ensemble des données techniques et la  réalisation d’un diagnostic sur la situation du site en question, avant  d’allouer les montants nécessaires à son exploitation prochaine comme  station thermale, à précisé à l’APS le directeur délégué du secteur. Localisée à proximité de la RN-3 sur le territoire de la commune de Nezla,  cette source géothermale, dont les eaux débitent 200 litres/ seconde à une  température de 56 à 58 degrés, offrant des vertus thérapeutiques à  différentes maladies (dermatologiques, respiratoires, rhumatismales et  autres), contribuera au développement du thermalisme à grande échelle au  niveau de cette collectivité qui compte environ 13 sources similaires, dont  la plus part ne font l’objet d’aucune exploitation, a-t-il fait savoir. Selon le même responsable, les eaux de ces sources géothermales, situées  dans les communes de Nezla, Touggourt, Blidet Amor, Mégarine, Sidi-Slimane,  Bennaceur et Taibet, présentent également des bienfaits curatifs, donnent  des débits importants (150 à 250 litres/ seconde) avec une température  oscillant entre 50 et 62 degrés. Outre ses deux produits phares, à savoir le thermalisme et l’oasien, la  wilaya déléguée de Touggourt, qui dispose de quatre ZET totalisant 72 ha,  recèle diverses potentialités touristiques, patrimoniales, culturelles,  historiques et naturelles, susceptibles de l’affirmer comme une destination  touristique ''d’excellence'', souligne-t-on à la direction du secteur.  

APS