Imprimer
Catégorie : Regions

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a annoncé le déploiement en "juillet prochain" des moyens matériels de la société pétrolière nationale Sonatrach au champ pétrolier d’Oued Guetrini de Dirah (Sud de Bouira) pour entreprendre des opérations de forage et d’exploration.

Le champ d’Oued Guetrini est le premier gisement pétrolier historique de l’Algérie, il a été découvert en 1948, a souligné le ministre qui inspectait la base de ce gisement, situé sur les hauteurs de la commune de Dirah, à l’extrême sud du chef-lieu de la wilaya de Bouira. "Il existe dix puits qui sont actuellement en exploitation", a indiqué le ministre lors d’un point de presse tenu en marge de sa visite à Bouira. Selon les détails fournis par les responsables locaux du secteur, le champ pétrolier d’Oued Guetrini de Dirah produit actuellement une quantité de cinq tonnes de pétrole par jour. Pour le renforcement de la production, M. Guitouni a expliqué que quatre opérations d’acidification et de réhabilitation de 10 puits (sur un total de 27) seront entreprises, dans une première étape, pour évaluer les résultats et la production. L’expédition du brut s’effectue par citernage vers le centre de stockage DRT (SP3) de la ville de M’Sila, puis vers le centre de Mansoura pour son transfert à Béjaia, selon les détails recueillis sur place. Les investissements prévus au niveau de ce champ pétrolier pour la période allant de 2018 à 2022 sont de l’ordre de 646 millions de dinars, dont 233 millions de dinars pour 2018, ont précisé les responsables du projet au ministre. Guitouni, qui inspectait ce champ pétrolier historique, a exprimé son optimisme quant à l’avenir de ce projet, qui, a-t-il dit, apportera beaucoup de bien pour l’Algérie. "Il y’a de bonnes perspectives pour les projets de forage et d’exploration pétrolière dans notre pays", a-t-il dit. Il a fait savoir que ces opérations de forage et d’exploration pétrolière touchent aussi les wilayas d’Ain Defla et Tiaret, où les projets avancent bien et cela apportera plus d’intérêt pour l’Algérie, a-t-il assuré. Par ailleurs, et au sujet du gaz de schiste, le ministre a expliqué à la presse que ce dossier était à l'étude et à l'examen au niveau de son département, tout en estimant qu’"on ne peut parler de cette question avant cinq ou dix ans". Au cours de sa visite dans la wilaya de Bouira, le ministre de l'Energie s’est rendu dans la commune de Ain Lahdjar (Ouest de Bouira), où il s’est enquis de la cadence des travaux de réhabilitation du gazoduc reliant Hassi R’mel à Bordj Ménail qui a subi des dégradations. Sur ce point, M. Guitouni a précisé qu’il s’agit d’un projet important qui porte sur la réhabilitation de 242 km, dont plus de 300 points dégradés à Bouira. "Il est temps de réhabiliter ce gazoduc pour assurer un meilleur rendement", a indiqué le ministre. Les travaux sont confiés à des entreprises algériennes, à savoir Cosider et Enact, et non pas aux entreprises étrangères, a répondu M. Guitoiuni à une question de la presse sur ce sujet. A Oued El-Berdi, le ministre a inspecté les travaux de réalisation d’un poste d’électricité d’une capacité de 60/30 kV pour alimenter la zone industrielle de la région en énergie électrique et pour permettre à 40 investisseurs de lancer leurs projets. L’hôte de la wilaya de Bouira s’est rendu, par la suite, sur les hauteurs de Saharidj (Est de Bouira) pour inaugurer le poste d’Illyithen d’une capacité de 220/60 Kv.Ce projet a été réalisé dans un délai de 20 mois pour une enveloppe de 2,5 milliards de dinars, selon la fiche technique présentée au ministre. A propos du gel de certains projets du secteur à Bouira, dont la question a été posée par les journalistes, le ministre a tenu à préciser qu’il n y’avait pas de gel de projets à Bouira, mais plutôt des projets qui ont été différés et reportés à une date ultérieure, a-t-il expliqué. "Nous avons une réunion avec le wali et les autres responsables concernés sur ce dossier pour tenter de trouver des solutions", a ajouté, à ce propos, le premier responsable du secteur de l’Energie.

APS