Un module dédié à l'entrepreneuriat sera bientôt  intégré dans les programmes de la formation et de l'enseignement  professionnels, a indiqué à Oran une responsable à la Direction  locale de ce secteur. "Ce module sera intégré dans toutes les spécialités", a précisé Alim Akila 

Djaoud du service "partenariat et formation continue" de la Direction de la  formation et de l'enseignement professionnels (DFEP), dans une déclaration  à l'APS à l'issue d'un forum sur l'entrepreneuriat vert. "L'introduction de l'enseignement de l'entrepreneuriat sera effective à la  prochaine rentrée de la formation professionnelle, et ce, conformément aux  instructions de la tutelle", a expliqué Mme Djaoud. "L'acquisition de connaissances sur l'entrepreneuriat motivera davantage  les diplômés de la formation professionnelle à créer leur propre  entreprise", a fait valoir la responsable. Le forum sur l'entrepreneuriat vert (Feval), tenu trois jours durant au  Centre des conventions "Mohamed Benahmed" (CCO), a vu la participation de  quelque 300 acteurs de l'environnement, dont des membres de clubs  scientifiques, des économistes et des cadres du mouvement associatif de  différentes wilayas du pays.

L'importance des métiers verts, notamment ceux en rapport avec le  recyclage et la valorisation des déchets, a été mise en relief à l'occasion de cette rencontre organisée par l'Association pour la promotion de l'entrepreneuriat et de l'innovation (Aspein). Les participants ont été conviés à une série de conférences, ateliers et  échanges d'idées en vue de conférer une meilleure performance aux activités  de l'économie verte comme la collecte, le tri, la valorisation des déchets,  l'écoconstruction et les énergies renouvelables.

Dans le cadre de sa vocation, l'équipe "Aspein" dispense régulièrement des  cycles de formation visant à renforcer les capacités des entités  économiques du rang de très petite entreprise (TPE). A ce titre, une vingtaine de TPE ont bénéficié dernièrement d'une  formation qui leur a permis d'être éligibles au programme de mise à niveau  de l'Agence nationale de développement de la petite et moyenne entreprise (AND-PME).

Agence des cadres d'Oran: une centaine de cadres placés depuis le début de l'année

Une centaine de cadres ont été placés dans des  postes d’emploi par l’Agence des cadres de la wilaya d’Oran, durant le  premier trimestre de l'année en cours, sur les 176 demandes enregistrées  par cette agence, a-t-on appris de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM) de  la wilaya d’Oran. "Quelque 93 cadres ont été placés, de janvier à fin mars dernier, dans des  postes d'emploi de qualité, sur 176 demandes enregistrées, a précisé direction de la wilaya de l'ANEM. Des entreprises et des opérateurs économiques ont proposé, pour leur part,  125 offres d’emploi pour les cadres durant la même période, a précisé la  même source. Le nombre de placements est "très important", estime cette agence en  particulier dans la mesure où le placement concerne des profils de  directeurs, de chefs d'unités et de départements, entre autres, où l'offre  est plus ou moins limitée par rapport à d'autres profils. Cette agence spécialisée s’occupe d’une certaine catégorie de demandeurs  d’emploi, les critères d’inscription sont différents, car la condition est  que la personne inscrite ait occupé auparavant un poste de et avec une bonne expérience dans le poste. En 2017, environ 267 cadres ont été placés par cette agence dans des  postes d'emploi dans les secteurs des services, de l'industrie, du  bâtiment, des travaux publics et de l'agriculture, a-t-on noté.

APS