Imprimer
Catégorie : Regions

Les essais techniques du projet  d'approvisionnement de cinq mechtas de la commune de  Minar Zarza (Mila) en  eau potable ont été lancés après parachèvement des travaux, a-t-on appris  samedi du président de l'Assemblé populaire communale (APC), Abdelaali  Chebita.

Ce projet est un segment qui fait partie d'un projet sectoriel, lancé  depuis 2012, pour doter plusieurs zones en eau potable dans les deux  communes du nord de Minar Zarza et Tesdan Hedada. Une enveloppe financière estimée à 47 millions DA a été mobilisée pour la  concrétisation du projet d’approvisionnement de ces cinq mechtas  de la  commune de Minar Zarza, a souligné la même source, détaillant que le projet  comprend l'installation des  conduites d’eau depuis la nouvelle  station de  pompage d'eau vers un réservoir d'une capacité de 1000 m3, et vers un  deuxième réservoir de 500 m3, ainsi que la réalisation d'un d'approvisionnement en eau potable au profit de 1000 foyers des mechtas de  Benlouaour, Ain Chetouane, Boughanem, Ain Janeb et Dar Lékdima. Ce projet permettra, selon le même responsable, de fournir de l'eau  potable, pour la première fois, dans ces mechtas, où la seule façon de  répondre aux besoins en matière de cette denrée vitale, était de  réquisitionner des citernes d'eau pour alimenter les citoyens en ce liquide  vital ou à travers les forages privés. Ce projet permettra également d’augmenter à 50 % le taux de la couverture  en eau potable dans cette commune, selon l’édile. M. Chebita a également révélé que deux nouveaux projets de renouvellement  du réseau de distribution d'eau potable à la mechta El-Jababra, et  d’extension du réseau AEP à Amzel-soufla ont été inscrits dans le cadre des  plans de développement communaux (PCD) pour l'année 2018, ajoutant que ces  deux projets ont nécessité la mobilisation de 50 millions DA. L’édile a également fait part d’un projet de renouvellement et d’extension  du réseau d’assainissement à la mechata Tamoula et  l'aménagement d'une  route sur une distance de 700 mètres, dans la mechta Bouhalim, retenus dans  le cadre du  PCD.

APS