Imprimer
Catégorie : Regions

Quatorze (14) familles qui habitaient un  immeuble menaçant ruine sur le front de mer de la ville de Skikda ont été  relogées avant hier dans des appartements neufs, a-t-on observé.

Cette opération de relogement qui s’inscrit dans le cadre de l’éradication  de l’habitat précaire a été menée après inspection des services de wilaya  accompagnés de l’organisme de contrôle technique de la construction de l’Est (CTC) qui ont constaté que cet immeuble de la période coloniale  risquait effectivement de s’effondrer. Selon les services de wilaya, 500 logements publics locatifs ont été  réservés par la wilaya au relogement des habitants de la vieille ville cette opération première du genre a été hâtée en raison du grand  danger auquel étaient exposées ces familles. Les nouveaux logements affectés à ces familles se trouvent à la cité  Bouabaz dans le centre-ville de Skikda, selon la même source qui a indiqué  que le relogement des habitants de la vieille ville sera effectué après le  relogement des habitants de la cité bidonville du Lac des oiseaux entamé la semaine passée au profit par le recasement de 750 familles. Depuis octobre 2017, plus de 5.000 familles des bidonvilles Ezzafzaf Match et Lac des oiseaux ont été relogées et l’opération se poursuivra après le mois du ramadhan pour toucher les habitants de la vieille  ville.

APS