Imprimer
Catégorie : Regions

La ministre de l’Environnement et des  Energies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati, a affirmé à Souk  Ahras que la stratégie de gestion intégrée des déchets repose sur  l’encouragement de l’investissement dans le recyclage.

Lors de l’inspection du projet d’une décharge contrôlée intercommunale à  Ain Helwa, dans la commune de Bir Bouhouch, la ministre a souligné que sur  13 millions de tonnes d’ordures quotidiennement jetées, 6,1 millions de  tonnes étaient recyclables, tandis que le taux réel de recyclage ne dépasse  pas 7 % à l’échelle nationale. Mme Zerouati a insisté sur le nécessaire implication des jeunes à travers la création de micro-entreprises dans le domaine du recyclage pour «l’Etat accorde une grande importance et oeuvre dans le cadre du nouveau modèle économique à encourager l’investissement dans les activités de recyclage»". Estimés à un taux de 55 %, les travaux de réalisation de cette décharge  contrôlée qui mobilise 130 millions DA portent, après réalisation de la  clôture, sur le creusage d’une fosse profonde d’une capacité de 68.000 m3. Selon les explications données sur site, cette décharge, d’une capacité de  1.300 tonnes par an, mettra fin une fois en activité au problème de  décharges sauvages des communes de Bir Bouhouch, Safel El-Ouidane et Oum  Laâdhaïm. La ministre a également inspecté le projet d’une forêt récréative, en  cours d’aménagement à proximité de la RN-16 qui s'étale sur 11 hectares devant accueillir un lac artificiel, des cascades et une aire boisée de  diverses essences botaniques pour constituer un espace de repos et de  détente pour le familles de Souk Ahras, a-t-on indiqué sur site. Mme Zerouati a insisté, à l’occasion, sur l’importance des espaces verts  et de leur préservation notamment, a-t-elle souligné, après le lancement du  prix du président Abdelaziz Bouteflika de la ville verte. Auparavant, la ministre avait inspecté la centrale électrique solaire de  la commune d’Oued Kebrit (70 km au Sud de Souk Ahras) réalisée dans le  cadre du programme national de diversification des sources d’énergies  non-polluantes. La centrale à panneaux solaires, d’une capacité de 15 mégawatts, occupe une surface de 30 hectares dans cette commune classée parmi les régions des  Hauts plateaux, selon les données présentées sur site. La ministre a inauguré la Maison de l’environnement sur le POS-10 de la  ville de Souk Ahras devant constituer un espace pour les environnementales et les associations écologiques.

APS