Une production de pas moins de 13.600 quintaux  de laine est prévue dans la wilaya de Nâama à l’issue de la campagne de  tonte des ovins lancée début mai courant, a-t-on appris auprès de la  Direction des services agricoles.

A vocation pastorale, la wilaya de Nâama compte plus d’un million de ovines. La campagne de tonte, qui se fait par étape,  durera jusqu’à  l’automne prochain, a souligné le chef du service soutien technique à la  production animale et végétale à la DSA, Merzougui Ettedj. La wilaya de Nâama dispose de grandes potentialités pour réaliser une  production abondante de laine. De grandes quantités sont acquises par des  commerçants venus de plusieurs wilayas surtout dans l’Est du pays, qu’une petite quantité seulement de la production est destinée à satisfaire  les besoins de familles locales en matière de confection de couvertures  traditionnelles. Les autorités locales se sont attelé, ces dernières années, à encourager  et à abriter des initiatives d’investissement dans la  laine, en plus de  l’accompagnement des investisseurs désirant créer des projets  d’exploitation et de valorisation de ces ressources animalières dont la  laine comme source de création de richesse et d’emplois, a-t-on ajouté. Un projet, premier du genre dans la wilaya, de création d’une unité de  traitement et de transformation de la laine sera bientôt lancé, dans le  cadre de l’investissement privé dans le village de Touadjer (28 km au nord  de Nâama) qui permettra, une fois mis en service, une meilleure  exploitation de cette matière première.

APS