Un cheptel de 5.950 ovins, bovins et caprins a  été attribué ces dernières années à des jeunes éleveurs et agriculteurs des  régions rurales de la wilaya de Guelma, dans le cadre du programme financé  par le Fonds  national de développement rural,

a-t-on appris auprès de la  Direction de la conservation des forêts. Ce nombre "considérable" de têtes de bétail a été distribué au profit de  669 jeunes porteurs de projets dans différentes filières d’élevage et ce  dans le cadre des opérations enregistrées en 2010, 2012 et 2013, a le chef de service de la protection de la faune et de la flore, Abdelghani  Kerboua. Dix-neuf (19) jeunes agriculteurs ont bénéficié de ruches peuplées pour  lancer leurs activités d’apiculture, a-t-il dit, détaillant que 15 ruches  ont été attribuées par un jeune apiculteur. Le plus grand nombre de cheptel remis aux bénéficiaires est celui des  ovins, a ajouté le même responsable, précisant que 498 éleveurs dans les  zones rurales ont bénéficié de 5478 moutons, soit 10 brebis et un bélier  par éleveur. Dans le cadre du même programme, 450 vaches de race locale ont été remises  à 150 éleveurs, alors que vingt (20) chèvres et deux (2) boucs ont donnés à deux éleveurs de caprins. Les porteurs de projets bénéficiaires de ces programmes sont répartis sur  23 communes de la wilaya, selon M. Kerboua, soulignant que ce programme  connait "un engouement" de la part des habitants des zones rurales. Le programme, financé par le Fonds national de développement rural,  permettra, de promouvoir les régions enclavées, de relancer des activités  liées à l’agriculture et d’améliorer le niveau de vie des citoyens des ces  localités.

APS