Imprimer
Catégorie : Regions

La mise en service, dans les semaines à venir, du  forage de la mechta d'El-Biar dans la commune de Benyahia Abderrahmane,  située au sud de Mila,

permettra un approvisionnement quotidien en eau  potable de trois (3) mechtas de cette commune, selon les explications  fournies  au cours de la visite du wali Ahmouda Ahmed-Zineddine à cette  collectivité locale. Ce forage, d'un débit de 5 litres/seconde, dont les travaux ont été en 2012, a été réalisé dans le cadre d'un plan sectoriel de développement  (PSD), a fait savoir le directeur local des ressources en eau par intérim,  Messaoud Lechehab, affirmant que ce débit était "suffisant" pour répondre  aux besoins des 1.700 habitants de ces mechtas, habituellement alimentées  en eau potable trois fois par semaine. Une enveloppe financière de l'ordre de 57,5 millions DA a été mobilisée  pour la réalisation de ce projet, et 15,3 millions DA pour son équipement,  a-t-il noté, détaillant qu’un montant de l’ordre de 2,3 millions DA a été  alloué pour le raccordement "incessamment" du forage au réseau électrique. Afin de renforcer l'approvisionnement de ces trois mechtas depuis forage, la commune de Benyahia Abderrahmane a pris en charge la réalisation et l’équipement d'une station de pompage dont les travaux ont atteint 95%,  a-t-on détaillé, soulignant qu’une  fois le projet concrétisé, cette  station alimentera les réservoirs des mechtas d'El-Biar, de Ghemériene et  d’Ould Zayed. Selon les explications fournies, la réalisation de cette station de  pompage, inscrite dans le cadre des projets communaux de développement (PCD) de l'année 2017, a nécessité un investissement de 12,8 millions DA. Le chef de l’exécutif local a insisté, lors de sa visite d'inspection du  chantier de ce projet sur la nécessité de parachever les travaux dans les  délais impartis dans l’objectif de renforcer l'approvisionnement en eau  potable.

APS