Imprimer
Catégorie : Regions

Une enveloppe globale de l’ordre de 2.644  millions dinars a été consacrée pour l’amélioration de cadre de vie de la  population de la wilaya d’Illizi, a-t-on appris auprès des services de la  wilaya.

Ce montant octroyé par le ministère de l’Intérieure, des Collectivités  locales, et de l’Aménagement du territoire récemment, au titre du fonds de  solidarité et de garantie des collectivités locales, sera destiné à la  réalisation d’une série d’opérations de développement à travers les  communes de la wilaya. Il s’agit notamment des travaux d’aménagement, d’amélioration urbaine  (éclairage public, raccordement aux réseaux divers VRD, et autres) dans les  communes, dont les concentrations d’habitants enclavées, selon la même  source. A ce titre, une enveloppe de 1.400 millions dinars a été allouée pour la  commune du chef lieu, pour la concrétisation des actions d’aménagement  urbaine, dont la priorité particulière sera accordée aux régions semi  enclavées (Tin Tourha, sidi Bouslah ,Tin Nemri et autres), et également aux  anciennes cités, a-t-on précisé. Pour sa part la wilaya déléguée de Djanet a bénéficié d’un montant de millions dinars, alors qu’un autre financement de l’ordre de 225 millions dinars a été retenu pour la daïra d’In-Aménas qui compte trois communes (Bordj Omar Driss, Debdeb, et In-Aménas). Dans le souci de la prise en charge des populations des zones éparses, une  tranche financière de 131 millions dinars a été aussi retenue pour  l’acquisition des systèmes d’énergie solaire, notamment celles de Aharahr,  Tini, et Takzir, en sus de la réalisation de 20 stades de proximité en  gazon artificiel au niveau de toutes les communes de la wilaya. La wali d'Illizi, Aïssa Boulahia, avait mis l’accent lors d’une réunion  d’évaluation tenue récemment, sur la nécessité d’accélérer l’élaboration  des fiches techniques de ces actions pour entamer les travaux dans meilleurs délais, toute en insistant sur la qualité et l'esthétique  architecturale. Le même responsable à insister également sur l’octroi de 20% de ces  projets au profit des petites entreprises créées au titre du dispositif de  l’agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ), dans l’objectif d’encourager et de promouvoir l’esprit d’entreprenariat chez  cette catégorie.

APS