Imprimer
Catégorie : Regions

La station d’épuration des eaux usées en  cours de réalisation dans la zone de Sebikha relevant de la commune d’El  Mahmal, wilaya de Khenchela, sera "bientôt" mise en service après la phase d’essai, a indiqué, le direction des ressources en eau (DRE).

Le taux d'avancement des travaux de ce projet qui a enregistré un retard  de 4 ans en raison des oppositions des propriétaires de terre sur laquelle  le projet a été implanté, ont atteint 95% a précisé la même source  détaillant que les propriétaires de ces terres ont été indemnisés dans le cadre d’une expropriation pour utilité publique. Cette station dont la réalisation a nécessité la mise en place montant financier de près de 1 milliard de dinars permettra, dans une  première étape, le traitement de 6.300 m3 /jour des eaux usées, tandis que  la capacité de traitement prévue durant les années prochaines atteindra  10.000 m3, selon la même source. Cet ouvrage hydraulique contribuera au développement de agricole, la protection de l’environnement des eaux usées notamment la zone de Sebikha qui sera prochainement classée comme zone naturelle en plus de  la préservation des eaux souterraines utilisées dans l’approvisionnement  des habitants en matière d’eau potable, a-t-on affirmé. La même source, invitant les citoyens à éviter de jeter les déchets  solides dans les réseaux d’assainissement a affirmé que ces "endommagent ces réseaux et bloquent leur  fonctionnement, soulignant que  la réparation de ce dégâts coûte très cher". A signaler que la wilaya de Khenchela dispose de trois (3) stations  d’épuration des eaux usées,  celle implantée au chef-lieu de wilaya d’une  capacité de traitement de 17.000 m3/jour, fonctionnelle depuis 2008  et  celle de la commune de Kais traitant 7.200m3/jour, mise en service, il près d’une année.

APS