Imprimer
Catégorie : Regions

Une quarantaine de nouveaux établissements de  formation sont prévus à l’ouverture à la prochaine rentrée professionnelle,  attendue pour le 25 septembre prochain, a annoncé, à Blida, le  ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mohamed  Mebarki.

"Ces nouvelles structures de formation vont atténuer la pression au niveau de nombreux centres disséminés à travers le pays", a estimé le  ministre dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite  d’inspection dans la wilaya, dans le cadre des préparatifs de la prochaine  rentrée professionnelle. A titre indicatif, M.Mebarki a cité l’ouverture attendue de trois(3)  instituts d’enseignement professionnel à Bouira, Laghouat et Blida( Bouguerra), et un Institut national spécialisé à Boufarik (Blida) ,  inauguré, par lui, à l’occasion de cette visite. De nouvelles spécialités de formation, fixées par les partenaires  économiques dans l’objectif de couvrir les besoins de l’environnement  économique en main d’oeuvre qualifiée, ont été également créées à la faveur  de cette nouvelle rentrée, à l’instar des techniques de vente, de  l’électronique industrielle, le traitement des eaux, et la transformation  du plastique, a précisé le ministre, signalant que la nouvelle nomenclature  nationale des métiers compte 23 filières économiques et 478 spécialités. Aussi, a-t-il fait part de nombreuses incitations décidées par la tutelle  au profit des établissements de formation de jeunes, et ce en vue du  lancement de campagnes d’information en direction des parents, afin de les  informer des différentes spécialités de formation assurées par eux et opportunités d’emploi pouvant en découler une fois leur stage fini, ceci  d’autant plus qu’un taux de 50 % des jeunes chômeurs "n’ont de  qualifications dans aucun métier", a ajouté M. Mebarki. L’opportunité a donné lieu à la signature d’une convention entre les  directions respectives de la formation et de l’enseignement professionnels  et du logement et de l’urbanisme, stipulant la garantie d’un stage dans les  métiers du bâtiment et de l’urbanisme d’une part, et la formation de travailleurs en bâtiment dans le mode apprentissage, d’autre part. Le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels a entamé  sa visite par une halte à l’Institut d’enseignement professionnel de  Bouguerra, avant une inspection de l’Institut d’enseignement professionnel  de Beni Mered, opérationnel depuis 2010. Il a achevé sa visite par l’inauguration de l’Institut national spécialisé  de Boufarik.

APS