Le groupe Condor et une marque  serbe de fabrication de pneumatiques viennent de parvenir à un accord pour  la réalisation d’unités de fabrication de pneumatiques en Algérie, a  indiqué à Bordj Bou Arreridj, le président du conseil  d’administration de la société Condor, Abderrahmane Benhammadi.

Ce partenariat vise à "répondre aux besoins du marché de d’automobile et à la demande nationale sur les pneumatiques actuellement  importés, a indiqué le même responsable en marge de la visite de  l’ambassadeur de Serbie en Algérie, Alexander Jankovic. L’accord porte sur "l’importation dans une première phase de cargaisons de  pneumatiques pour les tester en attendant la réalisation d’unités de  production en Algérie", a ajouté le responsable de Condor qui a estimé cette activité est l’une des plus importants investissements dans le cadre  de la politique de l’Etat de fabrication de pièces de rechange pour les  besoins des usines d’automobiles d’Algérie surtout que le groupe Condor est  concerné par le projet Peugeot-Citroën-Algérie. "Le groupe Condor aspire à concrétiser un puissant et réel partenariat  avec les sociétés serbes", a ajouté son responsable estimant que la Serbie  est une porte vers l’Europe de l’Est qui tient de fortes historiques, économiques et culturelles avec l’Algérie depuis l’ère de  l’ex-Yougoslavie. De son côté, l’ambassadeur de Serbie en Algérie a inscrit sa visite aux  unités de Condor dans le cadre de "l’exploration des possibilités de  partenariat avec les sociétés serbes". Il a également exprimé son espoir de diversifier la coopération entre l’Algérie et son pays actuellement limitée aux secteurs de  l’industrie pharmaceutique, du bâtiment et de l’eau pour inclure domaines de l’électronique, de l’électroménager et de  l’agroalimentaire.

APS