La préparation du dossier technique du nouveau  découpage de la commune d’Oran en 18 délégations a fait l'objet d’une  rencontre, organisée dimanche au siège de l’APC d’Oran, en présence du  conseil exécutif communal.

Le dossier technique du nouveau découpage administratif de la commune d’Oran devant passer de 12 à 18 délégations urbaine doit être déposé au plus vite au niveau de la wilaya, puis au ministère de l’Intérieur, des  Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire aux d’approbation, a insisté le chef de daira, Mourad Rahmouni. Ce dossier a été présenté à la directrice de la gouvernance locale au  ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales lors de sa récente  visite à Oran, a rappelé le secrétaire général de la commune d’Oran,  Benaoumer Fekha. Il a indiqué, à l’APS, que les secteurs urbains ont été instruits pour  préparer une fiche technique qui fait ressortir deux paramètres importants,  à savoir les limites géographiques des six nouvelles délégations et le nombre de populations respectives. Le découpage administratif de la commune d’Oran opéré en 1991 a permis la  création de 12 secteurs urbains conformément au code communal, a rappelé ce  cadre communal,  expliquant que l’objectif de création de six (6) nouvelles  délégations urbaines tel que proposé par la commune d’Oran est de  rapprocher davantage l’administration de l’administré et de concrétiser  dans les faits la notion de démocratie participative. Il s’agit notamment de nouvelles délégations dont la plus importante est  celle de Akid Lotfi qui relevait du secteur El Menzeh, également de " Boutlélis" (ex Es-Seddikia), haï Fillaoucène (ex El Barki) relevant du  secteur El Makkari, haï Mahieddine, haï El Badr et haï El Nasr (Ex Derb),  a-t-on relevé de même source. La rénovation de la chaussée à l’intérieur du tissu urbain de la ville  d’Oran a été l'autre point examiné lors de cette rencontre, qui a regroupé  les élus et les directeurs des secteurs urbains pour élaborer des fiches  techniques. Il s’agit d’une opération qui nécessite une remise en l’état, a  indiqué un cadre de la division communale de la voierie et de la  circulation. Le chef de daïra d’Oran a insisté également lors de cette rencontre sur  l’achèvement jeudi prochain de l’opération de curage des avaloirs en raison  des points noirs signalés lors des dernières pluies torrentielles, outre la  réalisation de 200 avaloirs à grille au titre de l’année 2019. Sur 10.000  avaloirs dont dispose la commune d’Oran, seuls 6.700 ont fait l’objet curage, a-t-on assuré. Concernant le traitement de l’environnement, le président de la commission  "Santé, hygiène et environnement", Abdelkhalek Guettatfi a fait une  présentation des cinq dernières opérations d’enlèvement des ordures  ménagers et de déblaiement des gravats qui a mobilisé plus de 250 agents  relevant des différents secteurs urbains, outre de gros moyens matériels. 

APS