Une convention de partenariat a été signée  entre l'université Badji Mokhtar d'Annaba et la Direction régionale des  douanes, dans le domaine de la formation et de la recherche scientifique,  visant à exploiter les compétences scientifiques et les laboratoires de  recherche universitaires, selon un communiqué de cette université.

L’accord prévoit notamment de préparer l’ouverture d’un master  professionnel pour les agents des douanes à la prochaine rentrée universitaire et un autre au profit des étudiants universitaires tout en  assurant des perspectives de recrutement pour les diplômés de spécialité, selon le même communiqué, ajoutant que la formation dans le  domaine des langues étrangères, en particulier l’anglais technique,  constitue l’un des plus importants articles de cette convention. Au titre de ce partenariat, des réunions  seront organisées entre les deux  parties et aborderont  périodiquement des thèmes ayant trait préoccupations des deux parties. Aussi, conformément à cette convention, un forum scientifique traitant du  "phénomène d'importation et saisie de comprimés psychotropes" sera organisé  avec la perspectives de répondre aux questions posées dans ce volet. Des projets de recherche seront lancés dans plusieurs domaines dans le  cadre de cette même convention, notamment l’informatique, l’économie, la  gestion, et la gestion des affaires, en plus de l’organisation des stages  au profit des étudiants. Signée, jeudi dernier à l'Université Badji Mokhtar, entre le recteur cette université, Pr Amar Hyaham, et le directeur régional des douanes,  Aissa Boudargui, en présence de cadres universitaires ainsi que des cadre   douaniers, cette convention s’inscrit dans le cadre de l’exploitation  optimale des compétences et la recherche scientifiques,  a conclu le  communiqué.

APS