Une superficie de plus de 8300 ha est  destinée cette année à la culture de céréales, a-t-on appris, de la  responsable des grandes cultures auprès de la direction locale de services  agricoles (DSA), Soraua Ladaouri.

S’exprimant en marge du lancement, à Draa El Mizan (42 km au sud-ouest de  Tizi-Ouzou) de la campagne Labours-semailles, dont le coup d’envoie a donné par le premier responsable du secteur au niveau local, et le chef de  daïra de Draa El Mizan, Mme Ladaouri , a indiqué que toutes les mesures ont  été prises pour la réussite de cette campagne, assurant que les semences et  les intrants sont disponibles au niveau de la Coopérative des céréales et  légumes secs de Draa Ben Khedda. Le périmètre de Draa El Mizan, est la principale zone de culture de  céréales au niveau de la wilaya qui dispose de presque la moitié de superficie céréalière locale, alors que le reste des parcelles est partagé  entre les plaines de Tizi-Gheniff, Ouaguenoune, Fréha et Mekla, a-t-on  ajouté de même source. Lors du lancement de cette campagne 2018/2019, sur une parcelle  appartenant au céréaliculteur Chemloul Menad qui dispose d’une superficie  de 30 ha à emblaver en blé dur, le DSA, Laib Makhlouf a déclaré qu’un total  de 40 tracteurs et de 5 moissonneuses-batteuses sont mobilisées pour cette  campagne, affirmant qu’un accompagnement sur l’itinéraire technique, assuré aux agriculteurs notamment ceux qui se sont nouvellement lancés dans  la céréaliculture, afin de leur permettre d’améliorer leurs rendements. M. Laib a observé que si la moyenne de wilaya, de rendement enregistrée  lors de la saison écoulée était de 21qx/ha, des producteurs de la région de  Draa El Mizan, ont réalisé l’exploit d’atteindre le double soit 40qx/ha et  ce grâce à leur savoir-faire et maîtrise de l’itinéraire technique.  L’objectif de la DSA et d’améliorer la production en incitant céréaliculteurs à adopter les bonnes pratiques concernant cette culture et  les instituts de formation sont à ce titre des partenaires incontournables"  a-t-il dit. Le président de l’interprofessionnelle céréale Benali Abdelhamid, a  rappelé le rôle de cette organisation dans l’amélioration de la production  céréalière nationale en oeuvrant à trouver des solutions aux problèmes posés  par les producteurs, alors que le directeur de la Caisse régionale de la  mutualité agricole, Haddad Madjid, a invité les agriculteurs à leurs récoltes et matériels pour préserver leurs investissements et assurer  la continuité de leurs activités, rappelant qu’en plus de l’assurance  contre les incendies une autre assurance contre les inondations sera  bientôt disponibles.

APS