Une partie du quota de 2900 logements publics  locatifs (LPL), actuellement en cours de réalisation dans la ville de Souk  Ahras, sera réceptionnée "avant la fin janvier 2019", a annoncé, le wali  Farid Mohammedi.

Ce même responsable a précisé mardi, lors d’une visite d’inspection  effectuée sur le site de construction de ce programme de logements locatifs, lancé début 2015, a affirmé que le chantier allait être renforcé  en termes d’effectifs et d’engins de travaux nécessaires. Le chef de l’exécutif local a également souligné que le rythme des travaux  de ce chantier "n'avançait pas à la vitesse requise", assurant que ce  projet fera l'objet d'un suivi "rigoureux" toutes les semaines. Il a indiqué, à ce propos, qu'il aurait recours, le cas échéant, au  retrait d'une grande partie du projet et son attribution à entreprises, faisant savoir que le reste du quota de logements sera  réceptionné "avant fin décembre 2019". Présidant une réunion au siège de la wilaya, consacrée à l’évaluation des  projets liés au programme de logements de type location-vente (AADL) au  niveau de la wilaya, le wali a pris connaissance des préoccupations certain nombre de souscripteurs qui ont choisi les sites via la plateforme  électronique mais qui ne correspondent pas à leur lieu de résidence actuel. Dans ce contexte, le wali a invité le directeur régional de l'agence AADL  à recenser les souscripteurs qui ont procédé à la sélection des sites et à  préparer une étude incluant le lieu de résidence des citoyens en vue de la  présenter à la direction générale de la même agence et le ministère de  tutelle pour éviter ainsi de loger les citoyens loin de leur d'origine. Cette rencontre a également été l’occasion d’évoquer le projet de  construction des 1500 logements en location-vente dans la commune de Souk  Ahras, dont le taux d'avancement des travaux ne dépasse pas actuellement  les 20%, alors que les travaux de 5 bâtiments n'ont pas encore été entamés,  en raison d’une canalisation d'eau traversant l’assiette ainsi que bidonvilles implantés sur le site devant accueillir le projet. Concernant les projets d'achèvement des 800 unités à Sédrata et 500  logements à M’daourouch de la même formule et dont les travaux n’ont pas  été lancés, le wali a ordonné de procéder au changement des entreprises  incompétentes et d'attribuer les projets à des entreprises capables. En outre, le projet de réalisation de 1200 logements en location- dans la cité "Berral Salah", au chef-lieu de wilaya, accordé à une société  turque et l’indisponibilité de trouver d'un autre lieu pour accueillir ce  programme ont également été abordés durant cette réunion. La wilaya de Souk Ahras a bénéficié d'un quota de logements supplémentaire  pour l’année 2019 estimé à 1320 unités de type location-vente qui sera  distribué "prochainement" en fonction de la demande à travers les pôles  urbains. Le plus grand nombre de demandes de logements pour les unités en  location-vente est concentré dans la ville de Souk Ahras avec demandes, suivi de la commune de Sédrata avec 967 demandes.

APS