Une  hausse de plus de 140 .000 quintaux dans la  production des viandes blanches est attendue dans la wilaya de M’sila, au  titre de la campagne agricole 2018-2019, a-t-on appris auprès des  services de la wilaya.

Rappelant que 107.000 quintaux de viande blanche a été produite dans la  wilaya au cours de l’exercice précédent, la même source, a détaillé que hausse attendue est expliquée par le soutien accordé par l’Etat aux  aviculteurs pour la modernisation des méthodes d’élevage et la stabilité  des prix d’aliments destinés aux volailles qui avaient enregistré une  grande hausse entre fin 2017 et le début de l’année en cours. La filière des viandes, à l’instar d’autres filières agricoles, a connu  également une intensification des opérations de vulgarisation technique cours desquelles les éleveurs étaient encouragés à utiliser des méthodes modernes d’élevage de volailles, et à reprendre leur activités pour  certains qui ont marqué "un temps d’arrêt", ajoute encore la même source. Située sur l'axe routier M’sila-Boumerdes-Batna, régions réputées pour la  production de viande blanche par excellence, la wilaya de M’sila a oeuvré à  promouvoir la filière avicole, pratiquée essentiellement dans les montagneuses à la faveur des conditions climatiques adéquates pour ce genre  d’élevage, a encore soutenu la même source, rappelant que la région Sud de  la capitale du Hodna se distingue par la production des légumes sous serres  (cultures protégées). Les mêmes services prévoient, pour les trois prochaines  années "une   dynamisation supplémentaire de la filière avicole" qui pourra faire la wilaya de M’sila en un "pôle national de production de la viande  blanche" assure-t-on, soulignant que prés de 3.000 postes d’emploi seront  crées dans le cadre de cette dynamisation. La hausse attendue de la production des viandes blanches se reflètera de  manière "positive"  sur le prix qui pourrait atteindre 220 DA/kg à M’sila,  contre 450 DA/ kg enregistrés durant l'été 2018, a-t-on rappelé.

APS