Un exercice de simulation pour tester  l’efficacité du plan local de prévention des inondations de la wilaya de  Batna a été organisé samedi sur le périmètre du barrage Koudiet Lemedouar, 

dans la commune de Timgad par la direction de la protection civile en  collaboration avec plusieurs secteurs. Cet exercice pratique, qui s’est déroulé en cette journée froide et  pluvieuse, a vu l’activation des plans d’intervention de secours aux  personnes portées disparues et autres encerclées par les eaux de l’Oued  suite aux pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région, selon le  scénario de simulation auquel ont participé environ 200 éléments de la  protection civile et 500 autres intervenants issus de plusieurs secteurs,  dont la sûreté et la gendarmerie nationales, les travaux publics, le  commerce et le transport. Le choix de cette région pour effectuer cet exercice de simulation a été  motivé par le fait que cette localité avait enregistré, il y a quelques  mois, des crues de l’oued Robaâ qui avait emporté deux personnes dont la  première a été secourue par les pompiers alors que la deuxième a été  retrouvée sans vie dans les alentours du barrage Koudiet Lemedouar, après 4  jours d’intenses recherches, a indiqué à l’APS le directeur local de la  protection civile, le commandant Abdelhamid Belhouchi. "L’opération se veut un test pratique du plan de prévention et  d’intervention contre les dangers des crues et les  intempéries dans la  wilaya de Batna", a ajouté le même officier, précisant que les localités de  Batna, chomra, Oued Fadel, Ksar Plasma, Oued Chaâba, Tazoult, Barika, El  Djezzar, Oued Amar et Azil Abdelkader sont les plus exposées au risque des  inondations. Selon le même responsable, huit (8) grands oueds ont été recensés dans  cette wilaya, dont le plus grand est celui de Barika s’étendant sur 93 km,  et le plus petit est celui d’El Maâdar d’un linéaire de 4km. De sa part le wali, Abdelkhalek Sayouda, qui a assisté à une partie de  cette manoeuvre, a indiqué que cet exercice de simulation vise à tester les  moyens logistiques et humains dont dispose la wilaya pour faire face aux  catastrophes naturelles, notamment les crues et permettre ainsi de se  préparer d’une manière efficace en matière d’intervention et d’organisation  des secours, entre autres. Un exercice de simulation régional engageant les brigades de soutien et  d’intervention de 4 wilayas limitrophes sera organisé le 10 décembre  prochain dans la localité du barrage Koudiet Lemdouar, a-t-on indiqué, par  ailleurs, à la cellule de communication de la protection civile.

APS