Imprimer
Catégorie : Actualite

La ministre de la Formation et de l'enseignement professionnels, Houyam Benfriha a déclaré, à Alger, que le secteur sera doté d'un Centre national des examens et concours, avant la rentrée de la formation, session septembre 2021.

Accompagné par le wali d'Alger, Youcef Cherfa, la ministre, qui a donné le coup d'envoi des travaux d'aménagement du Centre national des examens et concours à l'Institut national spécialisé de la formation professionnelle (INSFP) de Ben Aknoun, a précisé que ce centre "sera mis en service avant la rentrée de la formation professionnelle, session septembre 2021". Créé en vertu d'un décret exécutif, le Centre national des examens et concours du secteur de la formation professionnelle disposera de centres régionaux, a fait savoir Mme Benfriha, considérant que cette réalisation, qui constitue "un jalon supplémentaire et qualitatif" pour le secteur, permettra de garantir la qualité de la formation. Réalisé conformément au décret exécutif N 21-42 daté du 17 janvier 2021, ce Centre aura pour missions l'élaboration, l'unification et l'adoption des sujets des examens de fin de formation, l'organisation de la session nationale des examens professionnels, des examens d'accès à la formation professionnelle et des concours et examens professionnels d'accès aux grades des corps spécifiques, selon des responsables du secteur.  Les examens et concours du secteur étaient organisés et préparés par les établissements régionaux de la formation professionnelle chargés essentiellement de préparer les programmes d'ingénierie pédagogique du secteur, selon les mêmes responsables. De son côté, le wali d'Alger a souligné son engagement à faire aboutir ce projet, en garantissant toutes les facilités pour sa mise en service avant septembre prochain.

APS