Le secteur de l'Agriculture et du Développement rural a lancé à Alger un portail dédié aux services numériques du secteur ainsi que le site électronique de l'Office de développement de l'agriculture saharienne (ODAS).

Supervisant la cérémonie de lancement, le ministre du secteur, Abdelhamid Hemdani a précisé que ce portail facilitera les opérations de dépôt et de traitement des dossiers et permettra aux investisseurs d'accéder aux différentes informations disponibles sur le foncier agricole dans les wilayas pour pouvoir exercer des activités agricoles. "Le portail des services numériques du secteur fournira à tout opérateur désirant investir dans le secteur agricole toutes les informations nécessaires lui permettant de déposer son dossier", a indiqué le ministre qui souligne les facilitations fournies afin de suivre le dossier sur ledit portail. Il a en outre qualifié cette opération "d'étape historique", car permettant, a-t-il dit, de faciliter l'octroi des crédits aux investisseurs, en utilisant des outils électroniques sans obstacles bureaucratiques ni comités, ce qui permettra au secteur de collaborer avec les investisseurs en toute transparence au niveau du guichet unique, dans le cadre de la démarche de rapprochement de l'administration du citoyen". Cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts visant la numérisation du secteur et la lutte contre la bureaucratie, dans l'objectif d'assurer un meilleur suivi des activités agricoles, de rationaliser les ressources humaines et financières et de sécuriser les données. En premier lieu, ajoute le ministre, une superficie de 136.000 hectares sera mise à la disposition des investisseurs désirant exercer des activités agricoles, à travers l'utilisation de différentes technologies avancées dans le traitement des dossiers. Le portail des services numériques se veut une fenêtre numérique interactive destinée à l'ensemble des professionnels du secteur et des opérateurs économiques. Outre la publication de textes réglementaires et procédures administratives régissant les différentes activités du secteur, le portail offre également la possibilité de retirer et d'envoyer des dossiers administratifs, des modèles, des formulaires et/ou les autorisations requises sans se déplacer au ministère, en sus de la publication d'informations relatives aux différents systèmes d'appui et d'accompagnement concernant les différentes filières agricoles. Par ailleurs, il a été procédé également au lancement du site électronique de l'ODAS, qui constitue un espace consacré à l'investissement structuré dans l'agriculture saharienne stratégique, outre des informations concernant l'ODAS et ses missions. Le site publie toutes les données et informations dont a besoin l'investisseur sur le site, à l'instar des surfaces agricoles disponibles et leurs sites géographiques ainsi que les conditions d'accès et les agricultures devant être développées. Le site constitue un outil de communication entre le guichet de l'ODAS et l'investisseur qui pourra consulter les offres d'investissement, envoyer le dossier et suivre les étapes de sont traitement via internet sans se déplacer au siège de l'Office. A cette occasion, M. Hemdani a annoncé le lancement officiel de l'opération de recensement national des exploitations agricoles et d'élevage d'animaux. Le lancement sur terrain de l'opération aura lieu le 31 mars en cours à Ain Temouchent. Lors de cette opération, il sera procédé à l'utilisation des différents mécanismes technologiques disponibles et du système informatique spécifique au secteur à travers des tablettes raccordées à la base de données centrale. Il s'agit également de l'organisation d'une formation sur terrain de la main d'œuvre qui participera à l'opération pendant 4 mois. L'opération permettra de collecter des informations plus précises sur les surfaces agricoles, a fait savoir le ministre qui a affirmé que le secteur avait déposé une demande auprès du ministère de la Défense nationale pour l'utilisation des dernières technologies de cadastre.

 A.A.