Le PDG de l'Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), Soufiane Hafedh a donné, à Alger, des instructions portant nécessité d'accélérer la cadence des travaux de projets de logements LPP (Logement promotionnel publique), notamment les projets d'aménagements externes, indique un communiqué de l'ENPI.

 

Ces instructions ont été données, selon la même source, lors d'une réunion d'évaluation du premier trimestre de l'année en cours, qui intervient après les réunions périodiques tenues au ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, ainsi que dans le cadre de la mise en œuvre des instructions du ministre du secteur, Mohamad Tarek Belaribi. Ont pris part à cette réunion le directeur général adjoint chargé du contrôle des réalisations au niveau de l'ENPI, les directeurs centraux et régionaux, ainsi que les chefs de projet. M. Hafedh a écouté des explications détaillées présentées sur tous les projets de logement dont l'ENPI supervise la mise en œuvre, notamment les logements "LPP". Après présentation détaillée de l'état d'avancement de chaque projet, il a été décidé d'accélérer la cadence des travaux de réalisation de l'aménagement extérieurs et de lever les réserves enregistrées dans des projets de logements au niveau de tous les quartiers résidentiels, tout en mettant l'accent sur le besoin de coordonner avec les services de "Sonelgaz" pour raccorder les quartiers résidentiels aux réseaux d'électricité et de gaz. Il a également été décidé de lever les obstacles et problèmes dans les quartiers résidentiels, de trouver des solutions "pragmatiques", d'informer la Direction générale "en temps réel" et d'envoyer des rapports hebdomadaires accompagnés de photos de l'avancement des travaux. D'autre part, en ce qui concerne l'aspect lié aux transactions commerciales et à la gestion immobilière ainsi qu'aux projets promotionnels libres, M. Hafedh a appelé à relever les taux de recouvrement et à accélérer le processus de vente des locaux.

APS