Imprimer
Catégorie : Actualite

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a estimé, que le montant des fonds en circulation dans le marché parallèle oscillerait entre 6.000 et 10.000 milliards de DA, soulignant que les mesures adoptées pour drainer une partie de cet argent, notamment avec la généralisation de la finance islamique, sont à même de donner "un résultat positif".

"Nul ne détient le chiffre exact de l'argent en circulation en dehors du circuit officiel, il oscillerait entre 6.000 et 10.000 milliards de DA", a déclaré le président de la République lors de sa rencontre périodique avec les médias, diffusée dimanche soir. Affirmant que le lancement et la généralisation de la finance islamique et l’émission de titres sont à même de donner des résultats "positifs", M. Tebboune a fait état de la récupération de quelque 100 milliards de centimes en un seul mois". Le Président Tebboune estime que davantage de fonds pourront être introduits dans le circuit bancaire après les prochaines élections et une meilleure stabilité du pays. S’agissant de la pertinence de la proposition de changement de la monnaie nationale pour drainer les fonds en dehors du circuit bancaire, le chef de l'Etat a répondu qu’une telle démarche sera "sans résultat", expliquant qu’un changement de la monnaie nationale "entrainerait de longues files de citoyens modestes et non d'hommes d'affaires venant échanger des montants à coup de milliards".

APS