Imprimer
Catégorie : Actualite

Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, a reçu mardi à Alger, le directeur exécutif de la Commission africaine de l'énergie (AFREC), Rashid Ali Abdallah, avec lequel il s'est entretenu sur les voies et moyens de renforcer la coopération entre son département ministériel et cet organisme relevant de l'Union africaine.

Selon un communiqué du ministère, "les entretiens ont porté sur les voies et moyens de renforcer la coopération à travers une coordination plus effective entre l'AFREC et les services du ministère de l'Energie et des Mines". A cet effet, le directeur exécutif l'AFREC a mis l'accent sur "l'importance de l'appui et du soutien de l'Algérie aux activités de la commission", dont le siège est à Alger depuis 2008, a relevé la même source. Pour rappel, l'AFREC est une structure de l'Union africaine qui a vu le jour lors de la conférence des ministres africains de l'Energie, organisée à Alger les 23 et 24 avril 2001. L'Algérie a joué un rôle actif dans la création de cette commission lors de le 37ème sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA) à Lusaka (Zambie) en juillet 2001, au cours de laquelle il a été décidé d'établir son siège à Alger. L'AFREC est chargée d'assurer, de coordonner et d'harmoniser la protection, la conservation, le développement, l'exploitation rationnelle, la commercialisation et l'intégration des ressources énergétiques sur le continent africain.

APS