Dans son message aux travailleurs algériens, le Président Tebboune indique « même si la situation d'urgence induite par l'épidémie a entravé la réalisation de certains de nos objectifs dans les délais fixés, il n'en demeure pas moins que la volonté politique est de plus en plus forte en vue d'accélérer la relance économique dans le cadre d'un large dialogue avec les partenaires sociaux et les opérateurs économiques ».

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a indiqué que la volonté politique d'accélérer la relance économique "est de plus en plus forte" en dépit de la conjoncture induite par l'épidémie Covid-19.  "Conformément à notre engagement, nous nous efforçons, depuis plus d'un an, à préparer l'entrée dans une dynamique économique affranchie des contraintes bureaucratiques et des pratiques des opportunistes corrompus", a affirmé le Président Tebboune dans un message aux travailleurs algériens, à l'occasion de la Journée mondiale du travail (1er mai), lu en son nom par le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité Sociale, Lachemi Djaaboube, au siège de la wilaya d'Alger, en présence de membres du gouvernement et des représentants de syndicats et du patronat.  "Même si la situation d'urgence induite par l'épidémie a entravé la réalisation de certains de nos objectifs dans les délais fixés, il n'en demeure pas moins que la volonté politique est de plus en plus forte en vue d'accélérer la relance économique dans le cadre d'un large dialogue avec les partenaires sociaux et les opérateurs économiques", a ajouté le président de la République. Dans ce contexte, il s'est dit "confiant" dans les capacités et les ressources de notre pays et l'engagement à l'égard de la feuille de route ambitieuse "que nous avons adoptée et qui est de nature à rompre avec les anciens modèles de gestion des affaires économiques, régis par la mentalité rentière, l'assistanat et la dilapidation". Dans son message aux travailleurs algériens, le Président Tebboune a souligné l'attachement de l'Etat à la préservation des emplois, saluant les efforts consentis par les entreprises à l'effet de préserver les emplois et les salaires en dépit de la situation difficile. Il a, à cet égard, mis en avant l'importance d'aller vers l'économie de la connaissance pour créer davantage d'emplois. "Nous nous orientons progressivement vers l'absorption d'un nombre important de nos jeunes chômeurs à la faveur de la mise en place de mécanismes de soutien aux entreprises économiques, appelées à contribuer à la résorption de la main d'œuvre, dans le but de réduire le taux de chômage, à travers des approches en adéquation avec les exigences de l'économie de la connaissance, notamment à travers les start-up et les petites et moyennes entreprises (PME)", a soutenu le président de la République. Il s'est félicité de l'accès des jeunes algériens au monde de l'entreprenariat, estimant que "les prémices de la contribution des jeunes dans la création de la richesse et des emplois commencent à donner les résultats escomptés, ce qui appelle à davantage d'encouragement et d'incitation à adhérer à un mode économique attractif qui prend en charge une partie du chômage que nous nous efforçons par tous les moyens possibles de réduire". Le Président Tebboune a également insisté sur la nécessaire "consolidation de la place des travailleurs, particulièrement la classe moyenne et la classe vulnérable" par la préservation du pouvoir d'achat et la pérennité de la protection et de la couverture sociales au profit de toutes les catégories des travailleurs et des retraités.

A.S.