Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, s'est félicité des efforts des travailleurs du secteur et leur mobilisation en dépit de la conjoncture sanitaire que traverse le pays, suite à la propagation de la pandémie de "Covid-19", en vue d'assurer une exploitation durable des richesses pétrolières, gazières et minières.

Dans un message adressé aux travailleurs du secteur de l'Energie et des Mines, à l'occasion de la fête des travailleurs, coïncidant avec le 1e mai, M. Arkab a affirmé que " cette occasion se veut une opportunité pour nous, d'apprécier les efforts énormes que vous déployez au quotidien, afin que vous vous acquittez de votre devoir. "De même qu'elle est pour nous, une opportunité de valoriser grandement le courage, le nationalisme et l'esprit de responsabilité dont vous faites preuve, l'ardeur et la mobilisation intactes, ainsi que la solidarité présente parmi vous, laquelle vous a permis de contribuer, de manière efficace, à la construction et à l'édification de cette Patrie chère à nous tous". "En dépit des circonstances difficiles que traverse le pays, à l'instar du monde, suite à la pandémie, vous avez été pourtant en mesure de tenir et de travailler en vue d'aller de l'avant et veiller à garantir les richesses pétrolières, gazières et minières, à l'effet de les employer au service du citoyen et du développement de la Patrie", ajoute le ministre. "La bataille du développement et l'amélioration de la performance durable, en vue de répondre aux aspirations de notre Nation, relever avec succès les défis qui attendent le secteur, exigent de nous tous, de travailler avec dévouement et consentir des efforts renouvelés constamment dans le cadre du travail collectif, notamment les efforts des jeunes qui ont rejoint les activités du secteur". Pour le ministre, le secteur de l'Energie se veut " un secteur vital et un moteur du développement national", ce qui requiert la poursuite du travail afin qu'il demeure " fort, efficace et profitable à l'économie et au peuple" et qu'il " contribue au développement socio-économique, à l'amélioration des conditions de vie des citoyens, à la création d'infrastructures et de nouvelles opportunités de travail et à l'amélioration du service public". Après s'être incliné à la mémoire des travailleurs du secteur, ayant quitté ce monde du fait de la conjoncture sanitaire difficile alors qu'ils s'acquittaient de leur devoir, M. Arkab s'est dit convaincu que " les travailleurs du secteur de l'Energie et des Mines poursuivront le défi, plus que jamais, en vue de s'acquitter des exigences de leur devoir et de leur conscience, à l'effet de relancer l'économie nationale, au service de l'intérêt suprême de la Nation".

APS