Un total de 170.637 infractions relatives au non port de masque de protection ont été enregistrées par les services de police de l’inspection régionale Est de Constantine dans le cadre des mesures de lutte contre la Covid-19, a-t-on appris des responsables de ce corps de sécurité.

Ce nombre d’infractions a été enregistré depuis le mois de mai 2020, date de promulgation de la décision rendant obligatoire l’utilisation de ce moyen de protection recommandé par les experts et les professionnels du secteur de la santé, a déclaré le chef du bureau régional de la communication et des relations publiques au sein de cette inspection, le commissaire principal, Rachid Lebaïli. Le dispositif mis en place par les services de ce corps de sécurité pour lutter contre la propagation de la Covid-19, à travers 15 wilayas relevant de cette inspection, a donné lieu à l'interpellation de 168 000 personnes pour violation des mesures de confinement partiel, a-t-il souligné. Selon la même source, plus de 24.400 véhicules et 5.800 motos ont été  également mis en fourrière durant cette période pour non-respect des mesures de confinement. Aussi, afin de renforcer la sécurité urbaine et faire appliquer les mesures de confinement partiel, toutes les unités opérationnelles ont été mobilisées, dont les éléments de la police judiciaire, ceux de la sécurité routière, les sûretés urbaines et les sûretés de daïra. Des barrages fixes ont été aussi installés à l'entrée et à la sortie des villes et des patrouilles et autres barrages mobiles ont sillonné les quartiers et les artères en plus de rondes pédestres dans les rues principales et les endroits à risque, ont ajouté les services de la police. Il a été procédé en outre à l’organisation de campagnes de sensibilisation liées au respect de ces mesures auxquelles ont été associés des assistantes sociales et des psychologues du même corps sécuritaire, dans le cadre des procédures décidées par la direction générale de la sûreté nationale (DGSN) pour contenir la propagation de la Covid-19 et veiller au respect des dispositifs de sécurité, a-t-on indiqué.              Ces opérations qui ont été accueillies favorablement par les citoyens, les commerçants ainsi que les usagers de la route ont ciblé des bureaux d’Algérie Poste, des écoles primaires, des espaces commerciaux, des moyens de transport, des placettes publiques et des marchés de fruits et légumes, a-t-on fait savoir. Il est à signaler en outre que les initiatives de solidarité menées par les mêmes services au profit des citoyens pour lutter contre la propagation du coronavirus ont porté sur l’organisation de plus de 308 100 campagnes de sensibilisation et 2 000 actions de nettoiement et de désinfection à travers les dites régions.

APS