Le ministre de l'Industrie, Farhat Aït Ali Braham, a affirmé à Souk Ahras que son département ministériel œuvre en coordination avec les autorités de cette wilaya frontalière pour y ''augmenter la cadence de l'investissement dans diverses filières industrielles''.

''La création de zones industrielles et d'activités à travers les communes de la wilaya frontalière vise à élever la cadence des investissements et encourager les investisseurs à lancer des projets à même de booster le développement local'', a expliqué le ministre, dans une déclaration à la presse, en marge de son inspection d'une unité de production de poteaux électriques en béton armé dans la commune de Bir Bouhouch. Mettant en exergue "les atouts prometteurs de la wilaya à vocation agricole notamment pour l'industrie de de transformation'', il a invité les investisseurs publics et privés à en tirer avantage. Selon les explications données à l'occasion au ministre, la wilaya de Souk Ahras compte deux zones industrielles et 14 zones d'activités totalisant 400 hectares de foncier industriel répartis sur plusieurs communes et dont les taux d'aménagement diffèrent. Lors de son inspection au début de sa visite de l'unité de l'Entreprise nationale des peintures de la ville de Souk Ahras, le ministre de l'Industrie a appelé à ''recruter une main d'œuvre technique qualifiée'', rappelant à l'occasion les conventions signées par son département avec les ministères de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et de la Formation et de l'Enseignement professionnels pour la qualification des travailleurs. M. Aït Ali Braham a instruit de créer au sein de l'entreprise, un laboratoire de recherche chargé d'améliorer la qualité des produits et augmenter le taux d'intégration pour réduire la facture des importations. Le premier responsable du secteur a également inspecté la briqueterie privée Taghaste du chef-lieu de wilaya, qui dispose d'une capacité de production annuelle de 320.000 tonnes et emploie 250 travailleurs. Il a rappelé, in situ, ''l'encouragement et l'accompagnement apportés par l'Etat aux porteurs de projets d'investissement''. Sur les sites des zones d'activités de M'daourouch et Bir Bouhouch, le ministre a insisté sur l'achèvement de leurs travaux d'aménagement dans ''les plus brefs délais'' ainsi que leur exécution dans le respect des normes pour garantir la pérennité des infrastructures de base et répondre aux attentes des investisseurs.

APS