La production d’olives dans la wilaya de Mostaganem a connu durant la saison agricole 2020-2021 une baisse de 25%, a-t-on appris de la direction des services agricoles de la wilaya. Le bilan de la campagne des cueillettes qui a pris fin récemment, fait état d’une production d’olives de la saison actuelle de près de 165.000 quintaux contre 221.000 quintaux durant la campagne 2019-2020.

Durant cette campagne, il a été récolté une production de 164.879 quintaux pour un rendement de 25 quintaux à l’hectares particulièrement pour ce qui est de la production intensive ou isolée malgré les premières estimations au début de la saison qui projetaient une récolte de plus de 219.000 quintaux pour un rendement de 34 quintaux à l’hectare, a-t-on ajouté de même source. Le service de l’organisation de la production et de l’appui technique a imputé ce recul à l’affectation d’un plus grand nombre d’oliveraies dont la totalité est de 650.000 arbres, en raison des vents chauds du sud (Sirocco) qui ont soufflé durant la période s'étalant entre les mois de mai et juillet passés et, laquelle a enregistré une forte chaleur pendant la saison d’été. La production des olives destinée à la consommation (l’huile de table) dans la wilaya de Mostaganem a connu des perturbations ces dernières années dues à des aléas techniques à savoir notamment les méthodes traditionnelles de cueillettes, au greffage, les moyens d’irrigation et mauvaises alimentations des arbres, ayant conduit pour l’essentiel à une baisse de productivité à l’hectare à moins de 20 quintaux, a-t-on expliqué de même source. La plantation d’oliveraies à savoir les variétés "Sigoise" et "Chemlal" s’effectue dans les zones montagneuses de la Dahra ouest regroupant les communes de Achaacha, Sidi Lakhdar (Est) et la région d’El Hadba de Mostaganem des communes de Aïn Tedles, Bouguirat, Hassi Mamèche et Aïn Nouissy (Sud et ouest de la Wilaya), a-t-on indiqué.

APS