Le sondage effectué sur le produit national local dans la wilaya de Mostaganem a permis de recenser 117 entreprises productives activant dans divers secteurs, a-t-on appris, auprès de la Direction locale du commerce.

Le chef du service d’observation du marché et de l’information économique, Ghali Sid Ahmed a souligné que le tissu économique local, composé d’entreprises industrielles, commerciales et artisanales, assure 385 produits locaux dans des créneaux liés à l’agroalimentaire et aux produits cosmétiques, de nettoyage et de plastique. Ce fichier économique a été ainsi élaboré dans le cadre du projet de réalisation d’une plateforme numérique pour identifier et fixer les services existants au niveau de la wilaya. Le fichier renfermera des données sur les produits, les opérateurs économiques actifs et les secteurs d’activités, a-t-on ajouté. La plate-forme, en cours d’élaboration, sera mise à la disposition de tous les secteurs et les opérateurs économiques pour contrôler et suivre, entre autres, les opportunités d'exportation du produit local et sa compétitivité. M.Ghali a, à ce titre, appelé les producteurs dans divers domaines industriels, agricoles et artisanaux à se rapprocher des services du commerce pour s’inscrire au sein de cette plateforme numérique. Il a également appelé les directions locales, notamment celles de l'industrie, de l'agriculture et du tourisme, pour leur fournir des données et des informations relatives aux actifs dans ces trois domaines au niveau local. Par ailleurs, les services du commerce s’attellent, en coordination avec la Chambre de commerce et d'industrie "Dahra" et d'autres chambres professionnelles, à préparer l’organisation d’un salon à vocation régionale sur l'exportation, prévu du 4 au 6 avril prochain et devant rassembler tous les intervenants impliqués dans ce domaine, a-t-on signalé.  Aussi, dans le cadre des mesures visant à impulser la dynamique des exportations hors hydrocarbures, il est prévu la mise en place d'un comité local d'accompagnement et de soutien des exportateurs. Le comité devrait être un espace de mise en place des mécanismes et des incitations par l'Etat pour encourager l'exportation et lever les difficultés rencontrées notamment au niveau douanier et logistique mais aussi pour promouvoir le label national et le produit local.  En 2020, pas moins de 54 tonnes de pomme de terre de consommation, 22,5 tonnes de poulpe congelé et 60 tonnes de chlore avaient été exportées de Mostaganem vers l'Espagne et Malte, alors que 313 tonnes de pomme de terre avaient été exportées vers la Mauritanie (la Grande zone arabe libre) pour une valeur globale de 47 millions DA, soit 350.000 euros, rappelle-t-on.

APS