Le chargé de mission à la Présidence de la République, Brahim Merad, a annoncé, à Mascara, que l’Etat a dégagé, cette année des enveloppes financières supplémentaires pour l’achèvement des projets enregistrés au profit des zones d’ombre à travers le pays, et ce en application des engagements du président de la République vis-à-vis de habitants de ces zones.

S’adressant aux habitants de la commune d’Aouf, au sud de Mascara, où il a inspecté plusieurs projets réalisés au profit des zones d’ombre, M. Merad a indiqué que "l’Etat a dégagé des enveloppes financières supplémentaires, provenant de plusieurs sources, pour l’achèvement des projets enregistrés au profit des zones d’ombre à travers les différentes communes du pays, en application des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune". Le même responsable a ajouté que "ces enveloppes sont destinées à garantir le financement nécessaire aux projets visant l’amélioration le cadre de vie général des populations des zones d’ombre du pays, comme les opérations de désenclavement, l’alimentation en eau potable, la réalisation des réseaux d’assainissement et l’extension des réseaux de l’électricité et du gaz, ainsi que l’élimination des situations de surcharge dans les établissements scolaires, entre autres domaines".Merad a indiqué que "le président de la République m’a chargé de visiter toutes les wilayas du pays pour relever les préoccupations des populations des zones d’ombre et des zones enclavées, et de suivre la prise en charge de ces zones pour l’amélioration des conditions de vie des habitants". "Il s’agira de transformer ces zones en affluent de l’économie nationale, à travers le développement de leur économie locale et la promotion les activités de l’artisanat, ainsi que leur productivité, et à leur tête la production agricole et l’élevage", a-t-il ajouté. Le chargé de mission à la Présidence de la République a inspecté, mardi, au second jour de visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Mascara, les zones de Sidi M’barek, Sidi Ziane, Sekarna dans la commune d’Aouf. Ces zones ont bénéficié de plusieurs projets dans les domaines de l’électricité, de l’eau potable, des réseaux d’assainissement et des routes. Les travaux d’alimentation de ces zones en gaz naturel seront bientôt lancés, a-t-on indiqué. Le même responsable a également visité les agglomérations d’Ouizert et Ouled Grine, dans la commune d’Oued Taria, qui ont bénéficié de projets d’aménagement urbain, d’entretien et de modernisation des routes, ainsi que l’alimentation en énergie électrique rurale, d’eau potable et la réalisation de réseaux d’assainissement. Merad a entamé, lundi, une visite de travail et d’inspection à la wilaya de Mascara, au cours de laquelle il a fait part de sa satisfaction quant à l’avancement de la réalisation des projets consacrés au développement des zones d’ombre de la wilaya, durant l’année 2020. Ces zones ont bénéficié de 363 projets dotés d’une enveloppe financière de plus de 5 milliards DA, rappelle-t-on.

APS