Les autorités de la wilaya de Tipaza ont présenté, aux responsables de l'Agence nationale de réalisation du port du centre d'El Hamdania à Cherchell, trois sites pour l'implantation de la base de vie au profit des travailleurs de la société de réalisation, et ce en prévision du lancement des travaux "prochainement", a-t-on appris des services de la wilaya.

La wali de Tipaza, Labiba Ouinaz, qui était accompagnée, du directeur général de l'Agence nationale de réalisation du port du centre, Ammar Grine, s'est enquis des trois sites dans la commune de Cherchell, proposés par les autorités locales pour abriter la base de vie au profit des travailleurs du groupe chargé de la réalisation du projet dont les travaux seront lancés prochainement, précise la même source. Dans une déclaration à l'APS, les services de la wilaya de Tipaza ont indiqué que tous les secteurs concernés par le projet localement sont mobilisés pour assurer le lancement du projet dans de bonnes conditions.       Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune avait ordonné, lors du Conseil des ministres du 28 février dernier, la prise de toutes les dispositions nécessaires au lancement des travaux de réalisation du port d'El Hamdania à Cherchell. Dans un communiqué de la présidence de la République, le Président Tebboune "a fixé un délai de deux mois, au maximum, pour la prise de toutes les dispositions nécessaires au lancement effectif des travaux de réalisation du port stratégique d'El Hamdania à Cherchell". La wali de Tipasa, Labiba Ouinaz, avait annoncé au début de cette année, des préparatifs locaux intenses en vue du lancement de ce projet durant le mois d’avril prochain, au plus tard. Elle avait indiqué que ses services sont "mobilisés pour la finalisation des derniers préparatifs et mesures" relatifs entre autres, à l’"expropriation et à l’indemnisation des propriétaires terriens, parallèlement au relogement d’un nombre de familles", soulignant que les études techniques et commerciales prévoient la création de 150.000 postes d’emploi direct et indirect". La cheffe de l’exécutif local a signalé l’affectation, au profit du projet, d’une enveloppe de 6,281 milliards de DA pour la réalisation d’une zone logistique et industrielle, sur une assiette de 2.600 ha, en plus d’une ligne ferroviaire et d’une pénétrante pour relier Cherchell à l’autoroute Est-Ouest au niveau d'El Affroune (Blida). La wali de Tipasa a avait rassuré les familles résidant actuellement sur le site destiné à l’implantation du projet, au nombre de 250 familles, qu'elles seront "relogées dans le cadre de programmes de logements publics". Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait instruit, lors du Conseil des ministres du 28 juin dernier, le Premier ministre, de réétudier le projet du Port du Centre d’El Hamdania, dans la commune de Cherchell, avec le partenaire chinois "sur de nouvelles bases transparentes". Le Président Tebboune avait instruit le Premier ministre de "prendre de nouveau contact avec le partenaire chinois et d’étudier le projet sur de nouvelles bases transparentes pour le soumettre une seconde fois au Conseil des ministres, dans un délai maximum de trois mois", avait précisé le communiqué du Conseil des ministres. Réagissant à l'exposé présenté par le ministre des Travaux publics sur le projet du port du Centre, le président de la République avait rappelé les pertes occasionnées par son retard de réalisation à l’économie nationale en général, l’objectif stratégique de ce port étant le désenclavement des pays africains sans accès maritimes avec ce que cela implique en termes d’impulsion de la vie économique et de création d’emplois. Le projet sera financé par un prêt à long terme du Fonds national d'investissement (FNI) et un crédit de la banque chinoise Exim-bank of China. Cette infrastructure portuaire sera réalisée dans un délai de sept (7) ans, mais sera progressivement mise en service dans quatre (4) ans, avec l`entrée d'une compagnie chinoise, "Shanghai Ports ", qui assurera son exploitation, selon les prévisions du ministère de tutelle. La sélection du site d’El Hamdania, à l’est de Cherchell, pour l’implantation de ce projet s’est faite sur la base des premières études techniques, ayant déterminé que cette zone est dotée d’un tirant d'eau (hauteur de la partie immergée d'un bateau) de 20 mètres, outre une large baie lui assurant une protection naturelle. Ce futur port en eau profonde sera non seulement destiné au commerce national par voie maritime, mais aussi aux échanges à l'échelle régionale. La structure comptera 23 terminaux d’une capacité de traitement de près de 6,5 millions de containers/an, avec 25,7 millions de tonnes/an de marchandises.

APS