Une opération visant le déstockage de plus de 10.000 tonnes de pomme de terre, destinée à la consommation à l'échelle nationale, a été entamée, à partir de Boumerdes, en vue de l'organisation du marché de ce produit de large consommation durant le mois de Ramadhan, a-t-on appris d'un responsable auprès du ministère de l'Agriculture et du Développement rural.

"Cette opération nationale est inscrite au titre de la mise en œuvre du programme du secteur, visant à réguler les produits de large consommation et à éviter la rareté, la spéculation et l'instabilité des prix de ce tubercule durant le Ramadhan", a indiqué à l'APS, le directeur central chargé de la régulation de la production agricole et son développement, Mohamed Kherroubi, à l'issue d'une action de déstockage d'une partie de ce stock ciblé, au niveau de la ferme "Haouchine" de la commune d'Ouled Moussa (ouest de Boumerdes). Il a ajouté que cette opération, qui sera réalisée de façon progressive, suivant les besoins de l'offre et de la demande au niveau de l'ensemble des marchés de gros et de proximité du pays, est la "3eme du genre, depuis le 15 mars dernier à la fin de la semaine écoulée. Une période ayant enregistrée le déstockage de pas moins de 20.000 tonnes de pommes de terre, sur un total de 50.000 tonnes stockées", a-t-il fait savoir. Toujours selon M. Kherroubi, le déstockage de cette pomme de terre, récoltée à la fin octobre dernier et stockée en janvier 2021 en prévision de la période creuse (entre mars et fin avril), se fait en coordination avec 34 opérateurs conventionnés avec l'Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (Onilev), à travers 14 wilayas du pays. Il a assuré, en outre, que le déstockage sera effectué "par étapes et de manière organisée, jusqu'a la fin du mois de jeune, suivant la demande du marché et des prix en cours, en vue d'éviter toute rareté du produit, et de préserver le pouvoir d'achat du citoyen", a souligné le même responsable. Parallèlement à cette opération de déstockage, le marché national sera approvisionné progressivement, selon M. Kherroubi, "en pomme de terre précoce, dont la récolte a démarré en février passé au niveau des wilayas de Mostaganem, Skikda et Boumerdes, outre la pomme de terre d'arrière saison, récoltée dans le Sud", a-t-il indiqué. Le responsable a, également, signalé, au titre des efforts de garantie de la disponibilité de la pomme de terre, pour la saison agricole 2021/2022, "la culture d'une surface de pas moins de 130.000 ha de pomme de terre, à l'échelle nationale, dont il est attendue une récolte globale de pas moins de 50 millions de qx", selon les prévisions du secteur. "Les producteurs ont bénéficié de toutes les facilitations, du soutien financier et de l'accompagnement technique nécessaires pour la consécration de cet objectif", a-t-il assuré, par ailleurs. Actuellement les prix de la pomme de terre, à Boumerdes, oscillent entre 45 et 65 DA le kg, au niveau du marché de détail.

APS