Imprimer
Catégorie : Regions

Le secteur du tourisme a pris une nouvelle orientation axée sur "le renforcement et la promotion du travail familial" afin de "générer de la richesse et concrétiser le développement durable", a affirmé à Jijel la sous-directrice chargée de la formation, du travail familial et de sa promotion au ministère du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, Malika Mebarka.

Intervenant au cours d’une rencontre restreinte dans le cadre de la manifestation "Travail familial au service des handicapés", organisée à la Maison de la culture Omar Oussedik à l’initiative de la direction locale du tourisme, Mme Mebarka a indiqué que la tenue de pareilles rencontres traduit "la volonté du secteur de concrétiser la nouvelle orientation de promotion et de renforcement du travail familial pour créer de la richesse et favoriser le développement durable, outre le soutien des initiatives visant la promotion du tourisme local". La directrice chargée de la formation, du travail familial et de sa promotion au ministère a ajouté que dans le cadre de l’application de la politique du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, relative à l’amélioration des conditions sociales des habitants des zones d’ombre et reculées et au regard de l’importance accordée par les autorités publiques à un développement socioéconomique compatible avec la notion de développement durable, l'orientation vers un modèle économique différent, à savoir le travail familial, créé puis adopté par le ministère du Tourisme et de l’Artisanat. Le travail familial, a-t-elle ajouté, comprend toute activité de production ou de service exercé au sein d’une famille d’une manière individuelle ou collective, visant son intégration au développement local. Mme Mebarka a également souligné que les efforts sont actuellement orientés vers le rapprochement de l’administration du citoyen et l’écoute de ses préoccupations en vue d’établir "une feuille de route pour un programme d’action qui contribue à trouver des solutions pour la relance du travail familial en tant que nouveau mécanisme pour booster le développement local et absorber le chômage". De son côté, le directeur de wilaya du tourisme, de l’artisanat et du travail familial, Zoubir Boukaabache, a indiqué à l’APS que cette rencontre intervient quelques jours avant la tenue des assises nationales du travail familial dont la finalité est de mettre en valeur les potentialités des différentes wilayas en matière de travail familial lequel est exercé à Jijel, notamment dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche. Il a ajouté, en outre, que 40 familles activent dans le domaine du travail familial dans diverses régions de la wilaya sous la bannière de l’association Ettahadi pour les personnes atteintes de handicap et participent à la dynamique économique locale. En marge de la rencontre, une exposition de produits de l’artisanat traditionnel a été organisée avec la participation de plusieurs associations féminines et rurales et des personnes aux besoins spécifiques.

APS