L'opération de dotation de 21 familles des nomades des zones éloignées de la commune d'Ain Benkhelil (Nâama) d’électricité par l'énergie solaire a été lancée dans le cadre du programme de développement des zones d’ombre de la wilaya, a-t-on appris auprès de la conservation des forêts.

Cette opération, dotée d'une enveloppe financière de l’ordre de 2 millions DA et confiée à la branche de l’entreprise régionale de génie rural de Nâama, est en cours de concrétisation à travers des zones éloignées où habitent des éleveurs de bétail dont Gaaloul, Ladjdar, Kraimia, Theniet Chiakha, Merir et Souiridj. Cette opération vise à généraliser l’alimentation électrique utilisant l’énergie solaire dans les zones d’ombre de la wilaya, ce qui favorise la stabilité des nomades dans leurs régions et améliore leur cadre de vie, a-t-on souligné. Des éleveurs de ces zones pastorales ont exprimé leur grande joie vis à vis de cette initiative qui contribuera à mettre fin à leurs souffrances dans la fourniture de l'éclairage, ainsi qu'à améliorer les conditions de vie difficiles auxquelles ils sont confrontés dans l'environnement steppique caractérisé par un climat rude en hiver et très chaud en été. Deux sources avaient été aménagées et équipées en mars dernier pour l’irrigation et l'abreuvement du bétail des zones d’ombre de Benyakhou, dans la commune de Sfissifia et de Boughlaba, dans la commune de Ain Sefra, dans le cadre d'un programme de la conservation des forêts qui concerne la fourniture de points d'eau pour l'abreuvement du bétail et le soutien à l'activité de pastoralisme dans les zones d'ombre.

 APS