Le quota de lait pasteurisé affecté à la wilaya de Djelfa, a été porté à 81.131 litres/J, au titre du programme de distribution du mois d’avril, a-t-on appris, auprès de la direction locale du commerce.

"La production de lait pasteurisée a enregistré une hausse de 16.770 l/j, à l’occasion du mois de Ramadhan, suite au renforcement des laiteries de la wilaya avec des quantités supplémentaires de poudre de lait, estimées à 45 tonnes, dans le cadre du plan des autorités publiques", a indiqué, à l’APS, le chef du service de contrôle des pratiques commerciales, Saàd Abbas. Il a fait part d'une moyenne de 64.361 l/j de lait pasteurisé affecté à la wilaya, à partir de la laiterie d’Ain Ouessara (100 km au nord de Djelfa) et d'autres unités sises dans les wilayas d'Ain Defla et de Saida. Sachant que la wilaya bénéficie d’un quota de 176 tonnes de matières premières pour couvrir ses besoins en lait pasteurisé. "Ce quota de lait sera porté à 75.000 l/j au mois de mai prochain, aux fins de couvrir les besoins qui seront exprimés durant la dernière décade du mois sacré", a ajouté M. Abbas, signalant la "reprise du programme de distribution habituel, dés la fin du Ramadhan", a-t-il souligné. La wilaya de Djelfa compte prés d'un million d'âmes. Un fait requérant un besoin urgent pour une hausse de son quota de lait pasteurisé, notamment au regard de la demande exprimée sur ce produit qui est bien au delà de l’offre assurée par la marché local, comme constaté par l’APS , au niveau de nombreux commerces, et selon les affirmations de citoyens et commerçants rencontrés sur place.

APS