Adrar/ANGEM : Plus de 600 emplois créés durant l’année écoulée

Au moins 618 postes de travail ont été créés durant l’année 2021 à travers les wilayas d’Adrar, Timimoun et Bordj Badji-Mokhtar, dans le cadre du dispositif de l’Agence nationale de gestion du microcrédit (ANGEM-Adrar), a-t-on appris auprès de responsables locaux de cet organisme. Ces emplois ont été générés à la faveur du financement de 391 dossiers de microprojets (331 dossier d’acquisition de matières et 60 de réalisation de projets), sur les 758 dossiers éligibles et déposés au niveau de l’ANGEM-Adrar durant la même année pour le montage de microprojets à travers les wilayas précitées, a indiqué le directeur de l’ANGEM d’Adrar, Mehdi Meslem. Les dossiers de microprojets financés concernent divers secteurs, dont l’agriculture, l’artisanat, les services, le bâtiment et travaux publics, la petite industrie, et l’aquaculture, a-t-il précisé. L’ANGEM a arrêté un programme de vulgarisation sur le dispositif et son rôle dans l’accompagnement des jeunes. Un programme englobant 70 actions d’information ayant touché plus de 2.080 personnes des deux sexes, et ce en coordination avec les secteurs de la Formation professionnelle et de l’Enseignement supérieur, l’administration pénitentiaire et le mouvement associatif.  Plus de 400 promoteurs de microprojets financés via l’ANGEM ont bénéficié également de rencontres de formation sur divers question en rapport avec les finances et les techniques de gestion de micro-entreprises, en plus de leur permettre de prendre part à plus d’une vingtaine d’expositions organisées lors de différents évènements.  Parmi les modèles réussis de micro-entreprises de jeunes concrétisés via l’ANGEM, celui de médecine chinoise développé par Nadia Zenaini, lancé il y a trois ans dans la wilaya d’Adrar et qui connait une bonne affluence d’adeptes de ce type de thérapie, avec plus d’un millier de clients traités depuis son entrée en activité.  La promotrice a bénéficié d’un accompagnement de l’ANGEM pour l’acquisition de matières premières pour son activité qui emploie actuellement six personnes, et qu’elle ambitionne d’étendre et de faire bénéficier, par la formation, d’autres personnes de son expérience.

 APS     

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code