BATNA : Mise en exploitation de 7 nouvelles stations-service depuis janvier dernier

Le secteur de l’énergie dans la wilaya de Batna s’est renforcé depuis le début de l’année 2021, par la mise en exploitation de 7 nouvelles stations-service, a-t-on appris du directeur local de secteur, Abdelhamid Maafa. “Trois (3) autres stations similaires seront mises en service avant la fin de l’année en cours”, a déclaré M. Maafa, lors d’un exposé présenté au wali, Toufik Mezhoud, en marge de la mise en exploitation d’une nouvelle station-service, réalisée dans le cadre d’un investissement privé au niveau de l’échangeur Nord de la ville de Batna, sur la route nationale n 55. La même source a ajouté que “les dossiers de ces 10 stations étaient bloqués, bien que certaines d’entre elles étaient parachevées en travaux depuis quelque temps et leurs statuts ont été régularisés au cours de cette année, sur instructions du wali et en coordination avec les responsables de l’environnement, l’urbanisme, l’architecture et de la construction ainsi que les présidents de plusieurs assemblées populaires communales”.                Dans le même contexte, il est prévu au cours de cette année la mise en service de cinq (5) extensions de gazoducs dans d’autres stations-service à travers la wilaya, a-t-on noté. Le chef de l’exécutif local, Toufik Mezhoud a souligné l’importance de tels projets qui rendent un service public aux habitants de la wilaya, ajoutant que la régularisation des dossiers de ces 10 stations et leur mise en exploitation renforceront les capacités de Batna dans ce domaine vital et permet de générer de nouveaux postes de travail et assurer une dynamique économique. La mise en exploitation d’une nouvelle station-service est intervenue lors d’une visite d’inspection du wali des projets de développement de la commune de Batna, au cours de laquelle il a supervisé une opération de collecte des débris depuis le quartier supérieur de Tamchit (Koudiet Bouaguel), résultant de précédentes opérations de démolitions de bâtiments en ruine. A l’occasion, le wali a eu à écouter les préoccupations des habitants de ce quartier totalisant plus de 110 familles, notamment celles liées à l’absence de l’électricité, de gaz, de routes, et les réseaux d’assainissement. In situ, le wali a instruit les responsables des services concernés à prendre en charge “dans les meilleurs délais” les préoccupations des habitants.

APS       

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code