Batna : Une panne technique à l’origine de l’arrêt de la cérémonie d’ouverture du Festival international de Timgad

Une panne technique a entraîné l’arrêt de la cérémonie d’ouverture du Festival international de Timgad dans sa 42e édition, la nuit de jeudi à vendredi. Le commissaire du festival, Youcef Boukhentache, a affirmé dans une déclaration à l’APS, que des efforts seront déployés, en vue de déterminer la cause de la panne, si elle réside dans les équipements numériques ou si elle est en lien avec l’alimentation en électricité, et ce, dans le but de reprendre le festival dans sa 2e soirée. « Les préparatifs pour ce rendez-vous artistique ont débuté depuis le mois de Ramadhan écoulé et nous étions très optimistes quant à la réussite de cette édition », a-t-il ajouté. De son côté, la cellule de la communication de la direction de distribution de l’électricité et du gaz (Imtiyaz Batna) a affirmé qu’aucune coupure de courant électrique ne s’est produite à Timgad ni aucune panne dans cette région, ajoutant que toutes les précautions indispensables avaient été prises de ce côté. La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji a supervisé l’ouverture de cette manifestation qui est revenue après deux années d’absence, en raison de la pandémie de Coronavirus, et ce, en présence du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hammadi et du wali de Batna, Toufik Mezhoud. La ministre de la Culture a indiqué, en marge de la cérémonie de l’ouverture de cette manifestation, dans une déclaration à la presse qui a été présente en force pour la couverture de ce festival, que ce rendez-vous artistique  » se veut l’un des plus anciens festivals nationaux et internationaux en Algérie ». Indépendamment du fait qu’il soit une manifestation avec ses dimensions touristiques, culturelles et économiques, ce festival a toujours été un forum pour les artistes et les gens de la culture, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, ajoute la ministre. « Vu que le festival a coïncidé avec la célébration du soixantième anniversaire de l’indépendance, du recouvrement de la souveraineté nationale et de la fête de la jeunesse, nous avons préféré que la priorité soit cette fois-ci à de jeunes artistes et ce fut le choix du commissariat de la manifestation que nous avons soutenu, après le conjoncture sanitaire dont ont pâtit les artistes algériens ». Parmi les noms programmés dans la 1e soirée qui a connu une présence remarquable du public, figurent les artistes Hamid Belbeche, Massinissa, MC artisan et Yasmine Ammari.

Des mesures prises par le ministère de la Culture

Après l’arrêt des équipements audio durant la soirée d’ouverture du festival de Timgad jeudi, le ministère de la Culture et des Arts a pris une série de mesures, indique vendredi un communiqué du ministère Les mesures décidées par le ministère de la Culture après l’arrêt des équipements audio durant la soirée du festival de Timgad consistent en l’ouverture d’une enquête approfondie, en coordination totale avec les autorités locales, sur les raisons de la panne technique survenue au niveau du matériel de sonorisation, tout en confiant à l’Office national de la culture et de l’information (ONCI), la prise en charge entière de l’aspect technique du festival, à partir de la soirée du 29 juillet 2022, jusqu’à la fin de la manifestation. Le ministère a également décidé, selon le communiqué, de reprogrammer la soirée d’ouverture, avec accès gratuit du public durant toutes les soirées du festival. Il a été également décidé de prolonger la date du festival jusqu’au 1 août 2022, au lieu du 31 juillet tel que programmé précédemment.

Reprise vendredi des soirées du Festival international de Timgad

Les soirées du Festival culturel international de Timgad (Batna) dans sa 42ème édition, reprendront vendredi après l’interruption jeudi de la soirée d’ouverture à cause d’une panne technique, tandis que la soirée de clôture programmée précédemment le 31 juillet courant, elle aura lieu le 1er aout prochain, a affirmé le Commissaire de la manifestation, Youcef  Boukhentache. Au cours d’une conférence de presse tenue vendredi dans un hôtel de la ville de Batna, le même responsable a indiqué que la ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji a donné des instructions concernant la poursuite de la manifestation et la satisfaction du public, ajoutant que la deuxième soirée du Festival verra la participation des noms qui étaient programmés jeudi soir pour le spectacle d’ouverture dont « TahwissaDZ » du metteur en scène Fawzi Ben Brahim qui était sublime et avec qui le public a interagi. L’arrêt total des équipements audio (matériel de sonorisation) a été causé par une panne électrique indépendamment de la volonté du Commissariat, a indiqué M. Boukhentache, précisant qu’une autre entre prise a été contactée et devra être opérationnelle vendredi soir, ajoutant que le Commissariat œuvre pour la poursuite de la manifestation. S’agissant de la programmation, le même responsable a indiqué que les efforts seront déployés dans la mesure du possible pour préserver le même programme des soirées avec la redistribution de certains noms qui viennent d’autres wilayas car, a-t-il ajouté la programmation des artistes locaux ne pose pas de problème. Le commissariat du Festival culturel international de Timgad dans sa 42ème édition, a présenté sur sa page dans les réseaux sociaux une lettre au public s’excusant de la panne technique entraînant l’arrêt de la soirée d’ouverture de la manifestation dont le coup d’envoi a été donné par la ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji en présence du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hammadi. La première soirée de la manifestation a été marquée par une affluence remarquable du public et le théâtre de plein air mitoyen du site archéologique de Timgad grouillait de spectateurs. Après l’incident de l’arrêt des équipements audio, le ministère de la Culture et des Arts a pris une série de mesures dont l’ouverture d’une enquête approfondie, en coordination totale avec les autorités locales, sur les raisons de la panne technique survenue au niveau du matériel de sonorisation, tout en confiant à l’Office national de la culture et de l’information (ONCI), la prise en charge entière de l’aspect technique du festival, à partir de la soirée du 29 juillet 2022, jusqu’à la fin de la manifestation.

Première soirée du Festival de Timgad: une ambiance festive créée par le public

Une ambiance festive a marqué la première soirée de la 42e édition du Festival culturel international de Timgad à Batna, qui se poursuivra jusqu’au 1er août. Des familles et des jeunes ayant déferlé dans les gradins du théâtre de plein air de Timgad ont vivement applaudi les prestations musicales diverses présentées par une pléiade d’artistes qui se sont succédé sur la scène. Les gradins de Thamugadi ont vibré au rythme des chansons interprétées par plusieurs artistes dont la troupe Aissaoua, Massinissa, Naima El Djazairia, Yasmina Amari, Mouh Milano et MC Artisan, et répétées en chœur par le public dans une ambiance nimbée d’une lumière diffuse des téléphones portables. La première soirée du Festival dont le coup d’envoi a été donné, jeudi, par la ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, en présence du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi, s’est poursuivie jusqu’aux premières heures de la matinée de Samedi avec une ambiance bon enfant. La soirée inaugurale de l’édition 2022 du Festival culturel international de Timgad a été interrompue en raison d’une panne technique ayant entrainé l’arrêt total des équipements de sonorisation en dépit des tentatives de réparation. Suite à cet incident, le ministère de la Culture et des Arts a pris une série de mesures dont l’ouverture d’une enquête approfondie sur les causes de la panne en coordination avec les autorités locales, et chargé l’Office national de la culture et de l’information (ONCI), de prendre en charge l’aspect technique du festival, à partir de la soirée du 29 juillet 2022 jusqu’à sa clôture au 1er août prochain. Dans une lettre adressée au public sur sa page Facebook, le commissariat du Festival a présenté ses excuses pour les désagréments occasionnés, affirmant que des efforts seront déployés pour satisfaire le public et assurer les conditions de réussite de cette édition qui s’inscrit dans le cadre du soixantenaire de l’Indépendance de l’Algérie.

APS

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code