ORAN : Trois millions d’estivants attendus durant la saison en cours

La commune d’Oran prévoit une affluence d’environ 3 millions d’estivants de l’intérieur et hors wilaya pendant la saison estivale en cours, a indiqué, le président de la commission sociale, culturelle, sportive et de la jeunesse de cette collectivité locale. Abderrahim Belabbes a indiqué, à l’APS, que la bonne promotion pour la ville d’Oran lors des différents événements qu’elle a accueillis récemment, dont la 19ème édition des Jeux méditerranéens, en plus du recul de la pandémie du Covid-19, a permis à la commission sociale, culturelle, sportive et de jeunesse de l’Assemblée populaire communale (APC) d’Oran de revoir les prévisions à la hausse concernant l’affluence des estivants, qui devront atteindre 3 millions de visiteurs. L’APC d’Oran a concocté, en coordination avec d’autres acteurs de la wilaya, un programme culturel, touristique et économique pour les visiteurs de la ville, comprenant des spectacles artistiques et musicaux, diverses manifestations culturelles et de divertissement et des expositions pour commercialiser les produits de l’artisanat local, selon le même responsable. Dans ce cadre, M. Belabbes a fait part de l’exploitation d’équipements culturels de la commune ayant fait l’objet d’importants travaux d’aménagement au cours des derniers mois, dans la programmation de différentes activités à l’occasion de la saison estivale, notamment le théâtre de plein air « Hasni Chekroune », l’Institut de musique et la bibliothèque municipale « Bakhti Benaouda », en plus des places publiques.              Il a également annoncé une seconde opération d’aménagement des équipements culturels de la commune, qui concernent, au cours du deuxième trimestre de l’année en cours, trois centres culturels.      Selon le même responsable, l’APC d’Oran a lancé une opération de valorisation de ses biens culturels en augmentant ses droits d’exploitation pour couvrir une partie des frais de fonctionnement et d’entretien, notamment le théâtre de verdure « Hasni Chekroune », qui peut accueillir environ 7.000 spectateurs. Une délibération a été approuvée pour son exploitation par les opérateurs privés, de manière libre ou en partenariat avec l’APC.    La commune d’Oran dispose de 9 centres culturels, de 6 bibliothèques municipales, d’un institut de musique, ainsi qu’un théâtre de plein air et plusieurs salles de cinéma, dont certaines sont actuellement gérées par l’Office national de la culture et de l’information.

Production abondante de fruits prévue cette saison

La direction des services agricoles (DSA) de la wilaya d’Oran prévoit une hausse de la production de fruits durant cette saison qui atteindra 87.700 quintaux, a-t-on appris de la DSA. Cette quantité de fruits est prévue sur une superficie globale de 3.191 hectares contre 80.500 qx l’an dernier, a souligné le chef de service production et appui technique, Messabih Mohamed Amine. Les causes de la hausse sont dues principalement aux précipitations enregistrées au mois de mars et avril derniers ayant contribué amplement à la hausse du volume des fruits et leur abondance, ainsi qu’au respect des producteurs du processus technique et à l’accompagnement permanent pour protéger ces fruits contre les parasites, a-t-on souligné. Le soutien de l’Etat a encouragé les agriculteurs à développer l’arboriculture fruitière surtout dans les domaines de l’irrigation d’appoint, de la fourniture d’engrais et des crédits Rfig et Tahadi, du machinisme et autres, a-t-on expliqué. Au mois de mai apparaissent les premiers fruits de saison, notamment les abricots et les nèfles, puis viennent d’autres variétés dont les pêches, les figues, les poires et les prunes.         Les pêches occupent une grande partie des terres réservés aux arbres fruitiers avec une superficie de 810 hectares et une production prévisionnelle d’environ 33 900 qx de différentes variétés dont la pêche de Bousfer connue sous le nom de « Alberta », répandue dans les régions montagneuses et cueillie au début d’août. Afin de réhabiliter ce type de fruit, que la DSA œuvre à le labéliser et à étendre sa culture, en plus d’organiser une exposition en juillet en cours à Bousfer. La plantation d’abricotiers vient en deuxième position, avec une production prévisionnelle de 26.000 qx sur une superficie de 570 ha, ensuite les poires (6.550 qx sur 232 ha, puis les prunes (3.300 qx sur 215 ha) et d’autres fruits de saison dont les figues.

APS

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code