CONSTANTINE : la Gendarmerie nationale sévit dans l’Est du pays

Le 5ème commandement régional de la Gendarmerie nationale qui rayonne sur 15 wilayas de l’Est du pays a mis en place un “plan d’action” visant à lutter contre le vol et le trafic du cheptel, a indiqué lundi le lieutenant-colonel Rachid-Eddine Benabdelaziz

, chef du service régional dela Police Judiciaire. Cette stratégie de lutte contre ce phénomène qui ne cesse de prendre des proportions alarmantes, notamment à l’approche de l’Aïd El Adha, a été initiée en collaboration avec les services des Directions de l’agriculture et les vétérinaires, a précisé cet officier, faisant part de l’importance des dommages subis par les éleveurs à cause de ces pratiques illicites. Une vaste opération de recensement des éleveurs et des nomades s’adonnant à la vente du bétail dans les 15 wilayas de l’Est du pays a été déjà lancée, a fait savoir le lieutenant-colonel Benabdelaziz, précisant que cette opération “permettra de connaître, même approximativement, le nombre de têtes, ce qui devrait faciliter l’intervention des éléments dela Gendarmerie nationale en cas de vol”. Des campagnes de sensibilisation seront également menées par ces mêmes services pour attirer l’attention des éleveurs sur les mesures et les précautions à mettre en £uvre en vue de réduire le risque de vol de leur cheptel, a affirmé le même officier, mettant l’accent sur l’importance du marquage du cheptel dans l’identification des réseaux de vol. L’élaboration, il y a quelques jours de ce plan de lutte a permis la neutralisation, à Annaba et à Sétif, de trois réseaux spécialisés dans le vol de bétail qui activaient dans quatre wilayas de l’Est du pays, a souligné le lieutenant colonel Benabdelaziz. Le même officier a indiqué qu’il a été procédé durant les neuf premiers mois de l’année 2012 à l’arrestation de 265 personnes impliquées dans des opérations de vols de cheptel donnant lieu à la récupération de 1.649 têtes sur les 8.966 “portés disparues”. La lutte contre les marchés illicites de vente de bétail dont l’apparition se fait de plus en plus remarquer avec l’approche de l’Aïd El Adha notamment, constitue l’autre mission des éléments dela Gendarmerie nationale, a affirmé le même officier, soulignant le danger que représentent ces points de vente illicites qui constituent, a-t-il affirmé, “des terrains propices pour l’écoulement de faux billets de banque”. L’élimination des abattoirs clandestins figure également parmi les priorités des services dela Gendarmerie nationale pour lutter contre le trafic de bétail, a précisé le lieutenant colonel Benabdelaziz, avant d’insister l’urgence de l’implication des citoyens pour mettre fin à ces pratiques illicites.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code