Finance islamique : La BDL inaugure son premier guichet

La Banque de développement local (BDL) a lancé, hier, son premier guichet dédié à la finance islamique, au niveau de son agence de Staoueli (Alger-Ouest). Baptisée “El Badil”, la fenêtre de la finance islamique de la BDL sera opérationnelle également au niveau de huit autres agences durant le mois de janvier en cours, a indiqué le directeur général de cette banque publique, Youssef Lalmas, lors de la cérémonie du lancement.

 Le nombre des guichets dédiés à la finance islamique au niveau de la BDL atteindra 50 d’ici la fin de l’année 2022, selon M. Lalmas. Les produits, certifiés par l’Autorité charaique nationale de la fetwa pour l’industrie de la finance islamique ainsi que le Comité de contrôle   charaique de la BDL sont : Ijarra mountahia bitamlik, Mourabaha véhicule, Mourabaha consommation, Mourabaha investissement pour les entreprises, Mourabaha exploitation pour les entreprises, compte courant islamique, compte chèque islamique, compte épargne islamique, dépôt en compte d’investissement “Moudarabah”. Le dépôt en compte d’investissement Moudaraba est ouvert au profit des particuliers nationaux, des personnes exerçant des professions libérales et des très petites, petites et moyennes entreprises (TPE/PME). Le financement Mourabaha Investissement est dédié au financement du développement des moyens de production (création, extension ou renouvellement). Le taux de profit applicable aux lignes de Mourabaha Investissement est de 6,5%. Concernant le produit Mourabaha consommation dédié aux particuliers, le montant maximum du paiement échelonné octroyé au donneur d’ordre achat ne doit pas dépasser 80% du montant du bien à financer en toutes taxes comprises (TTC). Remboursable entre 3 et 60 mois, ce financement concerne les biens fabriqués ou assemblés en Algérie conformes aux principes de la finance islamique. La marge de profit appliquée est de 9,25%. Quant au financement Mourabaha exploitation, il concerne le financement d’acquisition de marchandises ou de stock à écouler.  Le taux de profit applicable à ce financement est de 8,5%, tandis que la durée de son remboursement maximale est de 12 mois. Le produit Mourabaha véhicules aux particuliers implique un montant maximum du paiement échelonné octroyé au donneur d’ordre achat ne dépassant pas 1,5 millions de dinars (DZD). Il concerne les véhicules de tourisme, cycle ou tricycle à moteur, fabriqués ou assemblées en Algérie. La marge de profit appliquée à ce produit remboursable entre trois 3 et 60 mois est de 9,25%. Quant au produit Ijara immobilière, il permet un financement ne dépassant pas 65 millions DZD pour l’acquisition d’un logement promotionnel neuf fini ou d’une habitation individuelle auprès d’une entreprise de promotion immobilière publique ou privée. Il permet aussi l’acquisition d’un logement ou d’une habitation individuelle auprès d’un particulier. La marge de profit à appliquer dans ce cadre est de 6,75% pour les épargnants et de 7,25% pour les non épargnants, tandis que la durée de remboursement est comprise entre 5 et 25 ans. Dans son allocution à l’occasion de l’inauguration de la fenêtre “El Badil”, M. Lalmas, a affirmé que les produits de la finance islamique de la BDL sont proposés à des prix compétitifs, notamment en supprimant des commissions traditionnellement perçues par d’autres établissements financiers. De plus, a-t-il dit, les responsables de la BDL assurent l’étanchéité de ce mode de financement muni de systèmes informatiques et comptables indépendants. “Cette démarche entre dans le cadre des efforts visant l’inclusion financière et la généralisation de la finance islamique à travers le territoire national”, a-t-il souligné.

APS

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code