Locales du 27 novembre : Le succès des prochaines élections se réalisera en faisant primer l’intérêt du pays

Le Secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Abou El Fadl Baâdji, a appelé mardi à Alger, les militants de son parti à contribuer au “succès” des locales du 27 novembre et à faire primer les intérêts du pays.

Animant un meeting à la salle La Coupole du complexe olympique 5 juillet, dans le cadre du dernier jour de la campagne électorale pour les élections locales du 27 novembre, M. Baâdji a indiqué que le parti du FLN entend contribuer à faire “réussir” ces élections afin d’achever la construction institutionnelle que les hautes autorités du pays ont initiée, ajoutant que les candidats aux assemblées locales devraient “faire primer l’intérêt du pays”. Baâdji estime que le front interne du pays a également besoin d’être “renforcé” afin qu’il puisse faire face aux défis régionaux, c’est pourquoi les candidats du parti du FLN ont proposé, “un programme basé sur le réalisme et l’ambition à la fois, dans lequel le citoyen trouve une analyse de tous les problèmes auxquels il est confronté sur le terrain, en plus d’y proposer des solutions pratiques”. Et d’ajouter, dans ce contexte, que le parti pense que la base de la mise en £uvre de tout programme est de “vaincre” la bureaucratie qui sévit dans les administrations et tous les secteurs, sans parler de la nécessité de “reconstruire une société compatible avec les changements survenus dans le monde”. Le Parti du FLN, selon l’orateur, a présenté une “vraie vision” de la manière de créer de la richesse basée sur plusieurs acquis, à commencer par le secteur agricole, qui, selon lui, possède plus de 29 millions d’hectares de terres agricoles qui requièrent une “bonne organisation”, notamment au niveau des wilayas du sud, où l’investisseur a besoin d’accompagnement et d’incitations pour faciliter les démarches de la réhabilitation des terres agricoles.”Durant les 30 meetings que j’ai animés et les centaines de meetings et rencontres animés par les dirigeants du bureau politique, du comité central et des mouhafadhate, j’ai perçu une large adhésion populaire en faveur du parti”, a-t-il ajouté Il a précisé que le FLN avait choisi “le meilleur de ses enfants disposant de l’expérience et l’adhésion du peuple pour arracher la majorité des  sièges des Assemblées locales”. Le SG du FLN a évoqué les complots internationaux ourdis contre l’Algérie,  estimant que cet acharnement était dû au fait que l’Algérie “est un pays  indépendant dans ses décisions politiques. A cela s’ajoute le retour de la  diplomatie algérienne sur la scène régionale exerçant son rôle aux niveaux  africain, arabe et international”, a estimé M. Baâdji mettant en avant  “l’aboutissement” de la vision algérienne sur la crise libyenne. Dans le même cadre, il a souligné que l’Algérie “conduit désormais un mouvement fort pour défendre les intérêts de l’Afrique et mène une campagne pour en expulser l’entité sioniste”.

APS

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code