Nouvelle ville de Hassi-Messaoud (Ouargla) : Les projets d’équipements publics avancent à une cadence “appréciable”

Les projets de logements et des équipements publics avancent à une cadence “appréciable” au niveau de la ville nouvelle de Hassi-Messaoud (80 km d’Ouargla), affirment des cadres locaux du secteur de l’Habitat et de l’Urbanisme. Il s’agit de 2.000 logements sociaux de type public locatif (LPL), dont les travaux arrivent à la phase des “dernières retouches”, en attendant l’achèvement des aménagements extérieurs, a indiqué le directeur du secteur de la wilaya d’Ouargla, Fodil Benyounès, en marge d’une visite de terrain des autorités de la wilaya. Un autre projet de 1.100 unités de type promotionnel aidé (LPA) sera prochainement mis en chantier, sachant que les promoteurs immobiliers concernés ont été déjà identifiés, a-t-il ajouté. Ce quota de logements fait partie d’un programme ”important”, toutes formules confondues, accordé à la ville nouvelle de Hassi-Messaoud, et ce en vue de répondre aux besoins de l’ensemble des franges sociales, a poursuivi M.Benyounès. S’agissant de la réalisation des VRD (voies et réseaux divers), le directeur de l’engineering et de la construction de l’entreprise de la ville nouvelle de Hassi-Messaoud, Kamel Djebali, a fait savoir, de son côté, que les travaux liés notamment à l’aménagement urbain et la réalisation des réseaux d’eau potable (AEP), d’assainissement, d’électricité, de gaz, de l’éclairage public, des télécommunications et autres, ont connu une avancée “notable”. Ces opérations enregistrent un taux d’avancement global estimé à 80 %, alors que celles concernant la réalisation au niveau du quartier prioritaire sont concrétisées à 95 %, assure le même responsable, en signalant que la ville compte actuellement 46 projets (32 sectoriels et 14 communaux). Sur l’ensemble des projets retenus en faveur de ce futur pôle urbain figurent une dizaine d’installations en voie d’achèvement, dont une polyclinique, des établissements éducatifs et de formation professionnelle, des structures sécuritaires, un centre d’enfouissement technique (CET), une Station d’épuration des eaux usées (STEP) et une bande verte. Placée sous la tutelle du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, suite au décret exécutif n 20-298 du 20 octobre 2020, la ville nouvelle de Hassi-Messaoud disposera de quatre quartiers résidentiels totalisant plus de 20.500 logements, dont 10.299 logements collectifs, 3.658 semi-collectifs, 3.854 individuels et 2.773 mixtes pour 90.000 habitants, selon sa fiche technique. Couvrant un périmètre total de 4.483 hectares, la nouvelle ville de Hassi-Messaoud est répartie en une zone urbaine (2.053 ha), une zone d’activité logistique (965 ha), un périmètre de protection (313 ha) et un autre d’extension future (1.152 ha), est-il ajouté.

APS

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code