OAT : L’Algérie a franchi de grands pas en matière de dialogue social

Le Directeur général de l’Organisation arabe du Travail (OAT), Fayez Al-Mutairi a salué, à Alger, les grands pas franchis par l’Algérie en matière de dialogue social sous la direction du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Dans une allocution prononcée lors des travaux de l’Assemblée générale extraordinaire (AGEx) de la Ligue des Conseils économiques et sociaux arabes et Institutions similaires, lors de laquelle le nom de l’instance a été changé de +Ligue+ à +Union+, M. Al-Mutairi a indiqué que « l’Algérie figurait parmi les pays pionniers en matière d’association de toutes les parties économiques et sociales dans un dialogue social regroupant toutes les catégories sans exclusion aucune ». « L’Algérie n’a pas hésité à ratifier les conventions internationales et arabes relatives au dialogue social et à les mettre en œuvre sur le terrain à travers négociations trilatérales et bilatérales, et les conventions collectives », a-t-il poursuivi. L’OAT réitère sa ferme conviction quant à l’importance du dialogue social et du rôle de ses acteurs, à leur tête l’Union (ex Ligue), dans la réalisation du développement socioéconomique dans les pays arabes, de la cohésion sociale, la lutte contre les différentes crises et l’atténuation de leurs répercussions sur les pays arabes, a-t-il dit. Pour sa part, le SG de l’Union, Mohamed Amine Djaafri, a souligné que cette AGEx sera sanctionnée par des recommandations permettant la relance des activités de l’Union. L’Union doit être forte de par ses propositions, s’ériger en modèle de concertation et de dialogue, et œuvrer pour devenir une institution pionnière en matière d’études et de recherches, l’objectif étant d’aider les Gouvernements arabes à tracer des politiques publiques au service du développement et de la prospérité de leurs peuples. Pour rappel, le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux de l’Assemblée générale extraordinaire de la Ligue qui a connu la participation de 10 pays arabes et qui s’est déroulée en présence de membres du Gouvernement, de Conseillers du président de la République, de ministres de pays arabes, de présidents des Conseils économiques et sociaux arabes et de membres du Parlement et du corps diplomatique accrédité en Algérie, outre des présidents d’instances nationales et des représentants de chefs d’entreprises. Lors de cette AG, l’Algérie, représentée par le président du Conseil national économique, social et environnemental (CNESE), Bouchenak Khelladi Sidi Mohammed, a été plébiscitée à la tête de l’Union des Conseils économiques et sociaux arabes et Institutions similaires. Alger devra abriter le siège de l’Union.

APS

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code