OUARGLA : Accompagnement des nouvelles wilayas dans l’élaboration de leurs budgets primitifs

Un accompagnement financier a été décidé pour permettre aux nouvelles wilayas, issues du dernier découpage administratif, d’élaborer leurs budgets primitifs, a indiqué, à Ouargla, un directeur central du Ministère de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire (MICLAT). Une enveloppe de 100 millions DA a été allouée, au titre des subventions du MICLAT, à chaque nouvelle wilaya pour l’accompagner dans l’élaboration de son budget primitif et se lancer dans la réalisation des opérations “urgentes” de développement, a affirmé le directeur des budgets locaux au MICLAT, Amar Merzougui. S’exprimant lors d’une rencontre régionale dédiée au dossier concernant la mise en place des nouvelles wilayas, il a précisé que ces aides viennent s’ajouter à celles dégagées au titre de l’actuel exercice d’un montant de 60 millions DA pour chacune des dix (10) nouvelles wilayas à part entière créées au Sud.  M. Merzougui a fait savoir aussi que cet appui financier vient s’adosser à d‘accompagnement organisationnel à travers l’élaboration au niveau central des textes permettant d’hâter la mise en œuvre de cette démarche. “La mise en place des nouvelles wilayas revêt une importance et un suivi particuliers des hautes autorités du pays, eu égard à son impact positif dans l’amélioration des conditions de vie des populations de ces régions”, a-t-il poursuivi Il a mis l’accent, dans ce cadre, sur la nécessaire mise en place de ces nouvelles wilayas dans les délais, 31 décembre 2021, conformément à l’ordonnance 03-21, stipulant le passage des prérogatives des wilayas d’origine à celles nouvellement promues en vue de leur permettre de se lancer, à compter de la nouvelle année, dans la réalisation des différents services publics en direction des citoyens et atteindre les objectifs escomptés du dernier découpage administratif. Le sous-directeur au MICLAT, Nadir Boulala, a indiqué, de son coté, qu’il a été décidé, pour atteindre les objectifs tracés pour l’impulsion des nouvelles wilayas et l’amélioration du cadre de vie des populations locales, le dégel des projets de développement inscrits en  2015 en faveur de ces ex: circonscriptions administratives. “Ainsi, les nouvelles wilayas verront le lancement, à partir de l’année prochaine, des projets de développement, dont les sièges administratifs, les logements de fonction pour les cadres et les équipements publics leur permettant d’assumer leurs missions pleinement et dans de bonnes conditions”, a soutenu le même responsable. Tenue au siège de la wilaya d’Ouargla, en présence de cadres centraux, cette rencontre a été mise à profit par les représentants des nouvelles wilayas pour soulever une série de préoccupations liées notamment au manque d’encadrement administratif, l’élaboration des budgets primitifs, la répartition des actifs entre les wilayas d’origine et celles nouvellement créées et les ressources humaines.    Cette rencontre, 3ème du genre après celles d’Adrar et Tamanrasset, a regroupé les secrétaires généraux, les directeurs de l’administration locale et autres cadres des wilayas d’Ouargla, Touggourt, Biskra, Ouled-Djellal, Ghardaïa, El-Menea, El-Oued et Meghaïer.

APS

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code