Ouargla : Passation de pouvoirs entre le nouveau walis et son prédécesseur

Une cérémonie de passation des pouvoirs entre le wali sortant, Aboubekeur Seddik Bouceta, et le nouveau wali, Mustapha Aghamir, a eu lieu lundi à Ouargla, dans le cadre du mouvement partiel opéré par le Président de la République Abdelmadjid Tebboune dans le corps des walis. La cérémonie s’est déroulée au siège de la wilaya en présence des autorités locales civiles et militaires, de cadres et élus locaux et de représentants de la société civile. Intervenant à cette occasion, Aboubekeur Seddik Bouceta a exprimé ses remerciements à l’ensemble des cadres de la wilaya et autres cadres et élus locaux pour l’aide qui lui ont apportée dans ses missions au service de la wilaya et de son développement, les invitant à poursuivre cette aide au nouveau chef de l’exécutif de wilaya. De son côté, le nouveau wali d’Ouargla, Mustapha Aghamir, a mis en exergue les grandes potentialités de cette wilaya, notamment aux plans économique et énergétique, assurant de “poursuivre les efforts en vue de répondre aux attentes des citoyens, en capitalisant toutes les initiatives, les potentialités et les ressources disponibles pour le développent de cette collectivité”. Le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a annoncé, dans un communiqué mercredi dernier, un mouvement partiel dans le corps des walis, opéré après l’aval du Président de la République. En vertu de ce mouvement, ont été nommés MM. Aboubekeur Seddik Bouceta, wali de Tipasa, Mustapha Aghamir, wali d’Ouargla et Ahmed Belhaddad, wali d’Illizi, a-t-on précisé dans le communiqué.

APS

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code