Pétrole : Le Brent progresse à plus de 105 dollars

Les prix du pétrole repartaient en légère hausse, après l’annonce de la suspension des livraisons de gaz russe à la Bulgarie et la Pologne, suite au non-paiement de ces deux pays de leurs achats en roubles.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin gagnait 0,58% à 105,60 dollars.  Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison le même mois prenait quant à lui 0,54% à 102,25 dollars.  Le groupe russe Gazprom a annoncé mercredi avoir suspendu toutes ses livraisons de gaz vers la Bulgarie et la Pologne, assurant que ces deux pays membres de l’Union européenne n’avaient pas effectué de paiement en roubles. Un arrêt confirmé par le gazier polonais PGNiG, « dans le cadre du contrat Yamal ».            Cette action explique également la réaction relativement modérée du prix européen du gaz naturel TTF, qui a touché les 127,50 euros le mégawattheure (MWh) mercredi avant de redescendre à 106,385 vers 09h25 GMT, très loin de son record historique de 345,00 euros le MWh atteint début mars. Les approvisionnements russes assurent à l’Europe 40% de ses besoins en gaz naturel et 30% pour le pétrole. Les investisseurs ont également mercredi les yeux tournés vers le rapport hebdomadaire de l’Agence américaine d’information sur l’Energie (EIA) sur les stocks de brut dans le pays.

APS

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code