Santé/Enseignement : Une coordination pour satisfaire les besoins en spécialités à Batna

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a affirmé, à Barika (Batna) que son département coordonnait avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique en vue de satisfaire les besoins exprimés dans certaines spécialités médicales. Il s’agit des spécialités de gynécologie-obstétrique, radiologie, anesthésie et réanimation qui enregistrent un manque en médecins spécialistes au niveau national, a indiqué le ministre en marge de l’inauguration de l’Etablissement hospitalier public spécialisé Mère-Enfant lors de sa visite à Batna. La formation dispensée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans les spécialités médicales devrait être « en fonction des besoins exprimés par le ministère de la Santé », a-t-il précisé. La priorité « sera donnée lors du prochain concours aux médecins résidents des spécialités souffrant d’un manque », a-t-il souligné, évoquant certaines mesures adoptées par le Gouvernement en vue de soutenir les établissements de santé public, en leur assurant l’encadrement  nécessaire et en autorisant les médecins généralistes des établissements hospitaliers publics d’accéder à des spécialités sans passer par le concours pour peu qu’ils exercent dans les régions du Sud et des Hauts-Plateaux pour une durée d’au moins 6 ans en vue d’y renforcer la couverture sanitaire. Le ministre de la Santé a insisté sur l’importance des assises nationales de la santé prévues avant la fin de l’année en cours, précédées par des ateliers régionaux qui permettront aux professionnels de la santé de soulever leurs préoccupations et de dégager des recommandations à soumettre au Président de la République, Abdelmadjid Tebboune qui a appelé à la révision du système sanitaire. Lors de l’inspection de cet établissement de 80 lits (pouvant être élargi à 150 lits), le ministre a indiqué que tous les nouveaux Etablissements hospitaliers sont dotés d’équipements et de moyens modernes pour mieux prendre en charge les patients. Le ministre a tenu une séance de travail au siège de la wilaya où il a écouté les préoccupations des professionnels du secteur.A noter que le ministre avait assisté en compagnie du wali de Batna, Toufik Mezhoud au siège de la cour de Batna à l’ouverture de l’année judiciaire 2021/2022.

APS

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code